RSS

Mes publications

LIVRES

OMBRES

Roman fantastique, Éditions Les Six Brumes, 2002

Résumé de quatrième de couverture :

William, jeune auteur, conduit sa chevrolet. En route pour Silent Valley, il recherche sa créativité perdue. Mais de vieux souvenirs croisent son chemin et le plongent dans les abîmes de son inconscient. Lorsqu’il se retrouve seul au fond du gouffre, son manque d’inspiration cède la place à des cauchemars plus ténébreux. Ceux-ci fracassent son esprit. Sa mémoire se fragmente. Au coeur de la nuit, William est tourmenté. Parviendra-t-il à reconstituer la mosaïque de ses souvenirs pour comprendre le présent? Et à sortir des griffes de ces créatures obscures, les Ombres?

Jonathan Reynolds nous livre ici son premier roman fantastique. Au fil des pages se glisseront dans votre esprit les mêmes doutes qui tourmentent le personnage principal du récit.

13 ans et +

192 pages

Pour plus d’informations sur ce livre : OMBRES.

***

NOCTURNE

Roman d’épouvante, Éditions Les Six Brumes, 2005

Résumé de quatrième de couverture :

L’automne recouvre de sommeil la ville d’Innstown. À l’aube de la célébration de la fête d’Halloween, le vent glacial s’insinue dans les sombres ruelles. Des fissures du passé surgissent, peu à peu, de terribles secrets enfouis, oubliés.

Aude, collégienne traquée, tente d’échapper à l’horreur. Bientôt, des visions l’assaillent, l’entraînent au cœur d’une spirale macabre. Comment s’en sortir, sinon en affrontant la vérité?

John, prisonnier des mailles d’une sinistre intrigue, ne dispose que de ses talents de détective pour assembler les pièces d’un cruel casse-tête. Celui qu’il n’avait jamais voulu résoudre, l’affaire ultime. La logique sera-t-elle suffisante pour vaincre l’obscurité?

Comment parvenir à déchiffrer les anciens mystères d’Innstown, sinon en unissant leurs forces : le rêve et la réalité ? Ils devront faire vite.

Bientôt, Nocturne renaîtra de ses cendres.

Assisterez-vous à son réveil ?

13 ans et +

376 pages

Pour plus d’informations sur ce livre : NOCTURNE.

***

LA LÉGENDE DE McNEIL

Novella fantastique, Éditions Les Six Brumes, collection NOVA, 2008

Résumé de quatrième de couverture :

L’horreur est sans frontières.

Que vous soyez à Crystal Lake ou dans le Canton de Brompton, une 13e journée de vendredi maudit, elle peut vomir une abomination d’une fissure de la Terre ou conjurer une créature du ciel pour venir hanter vos rêves, à jamais.

En Estrie, terre défrichée depuis moins de deux siècles, les racines du mal poussent toujours.

Dans les recoins obscurs de la campagne, ses crocs écumants attendent la venue de ses proies, jeunes, naïves et avides d’aventures. À l’orée des bois, d’où les cris de ses victimes passées s’échappent, une Bête ancienne et maléfique rôde.

Marie et ses amis, adolescents passionnés par la vie et déchirés par l’émotion de l’âge ingrat, vont à la rencontre de son histoire, dans l’espoir d’affronter leurs peurs et de vaincre leurs démons.

Ici, la Mort est une Légende.

La Légende de McNeil.

S’évadant des gouffres de Innstown et de Silent Valley, l’auteur d’épouvante sherbrookois Jonathan Reynolds nous livre La Légende de McNeil, version ultime et finement retravaillée de son tout premier récit en tant qu’écrivain. Passionné de films d’horreur, il prouve avec ce récit que l’Imaginaire n’a pas de frontières.

13 ans et +

100 pages

Pour plus d’informations sur ce livre : LÉGENDE DE McNEIL.

***

SILENCIEUSES

Recueil de nouvelles fantastiques, Éditions Les Six Brumes, 2008

Résumé de quatrième de couverture :

Huit histoires silencieuses

Dans tous les recoins du monde, des forêts les plus obscures aux villes étouffées par la multitude, toutes les histoires se terminent dans le silence. Graves et mélancoliques, recouverts de sang et de sentiments, les inquiétants récits de Silent Valley et d’Innstown confirment l’indicible horreur qui précède l’apaisement de la souffrance.

Visiteur de l’étrange, William Petersen vous invite à l’accompagner sur les sentiers du passé et de la nostalgie, à la recherche de ces précieux moments de l’existence vécus dans l’ombre de la Grande Faucheuse.

Dans les enceintes glacées de la ville d’Innstown ou dans les champs desséchés du village de Silent Valley, la sensualité, la passion et la fraternité luttent pour conserver leur vigueur. Sur leur route se dressent de nombreux obstacles : esprits, revenants, morts-vivants et déments secouent la barrière du réel, exigeant le droit de renaître au monde et de déchaîner l’enfer sur terre.

Huit récits à dévorer… avant qu’il ne soit trop tard.

13 ans et +

190 pages

Pour plus d’informations sur ce livre : SILENCIEUSES.

***

ÉPITAPHES : LA FIN D’INNSTOWN ET DE SILENT VALLEY

Recueil de nouvelles fantastiques, Éditions Z’ailées, 2008

Résumé de quatrième de couverture :

Huit nouvelles à faire frémir.Huit histoires surprenantes qui persécutent l’esprit. Épitaphes signe la fin des mystères qui se sont déroulés dans les villages de Silent Valley et Wood’s Fall, ainsi que la ville d’Innstown créés par Jonathan Reynolds.

13 ans et +

132 pages

Pour plus d’informations sur ce livre : ÉPITAPHES.

***

CRIS DE SANG

Roman d’épouvante jeunesse, Éditions Z’ailées, collection Zone-Frousse, 2009

Résumé de quatrième de couverture :

Miriam ne parvient pas à détacher son regard de la place déserte à sa gauche. Depuis le début de l’année, à tous les jours de classe, ce pupitre et cette chaise sont occupés par Ève.

– Moi, je sais ce qu’il lui est arrivé, chuchote Lily, assise derrière Miriam.

– Qu’as-tu dit?

– Je sais ce qui est arrivé à Ève. Le croque-mitaine l’a enlevée la nuit dernière…

C’est impossible, pense Miriam. Après tout, les monstres n’existent pas.

N’est-ce pas?

8 à 12 ans

90 pages

Pour plus d’informations sur ce livre : CRIS DE SANG.

***

DÉGUISEMENTS À VENDRE

Roman d’épouvante jeunesse, Éditions Z’ailées, collection Zone-Frousse, 2009

Résumé de quatrième de couverture :

Dans quelques jours, la fête d’Halloween hantera les rues de la ville de Sherbrooke. Manuel doit trouver le costume le plus effrayant du monde, sinon il perdra son pari avec Jacob. Ce serait toute une humiliation! Heureusement, son père lui apprend l’existence d’une boutique où il n’y a pas que les déguisements qui sont terrifiants…

8 à 12 ans

99 pages

Pour plus d’informations sur ce livre : DÉGUISEMENTS À VENDRE.

***

PAGES DE TERREUR

Roman d’épouvante jeunesse, Éditions Z’ailées, collection Zone-Frousse, 2010

Résumé de quatrième de couverture :

Félix adore les livres. Ce sont ses seuls amis. Mais un soir, à la bibliothèque municipale, il en découvre un qui se révèle bien différent des autres. Félix pourrait jurer qu’il est vivant, qu’il tente de communiquer avec lui. Sous sa mystérieuse couverture se cache quelque chose que personne n’a jamais lu… ou vu. Car en parcourant ses pages maudites, Félix vivra une expérience dans la terreur, la vraie!

Pages de terreur : un roman où chaque mot fait peur. Oserez-vous le terminer?

8 à 12 ans

100 pages

Pour plus d’informations sur ce livre : PAGES DE TERREUR.

***

LA NUIT DU TUEUR 

Novella d’épouvante, Éditions Z’ailées, collection Série Obzcure, 2010

Résumé de quatrième de couverture :

Cette journée sera étrange. Dès qu’elle rejoint ses amis à l’École Secondaire de Bromptonville, Samantha le sent. Quelque chose ne va pas. Et ce n’est pas seulement l’examen de science physique qui la stresse. Non, c’est parce qu’aujourd’hui, elle déterrera de terribles secrets sur lui. Le tueur. Et dès les premières révélations, plus personne autour de Samantha ne sera en sécurité. Armé de sa pelle rouillée, il rôde, jamais loin de ses amis, jamais loin d’elle.Vraiment, cette journée sera étrange. Et la nuit qui suivra sera sanglante!

15 ans et +

108 pages

Pour plus d’informations sur ce livre : LA NUIT DU TUEUR.

***

MES PARENTS, DES MONSTRES?

Roman d’épouvante jeunesse, Éditions Z’ailées, collection Zone Frousse, 2011

Résumé de quatrième de couverture :

C’est la nuit, les parents d’Étienne dorment dans leur chambre et lui, il a envie d’aller à la toilette. Habituellement, il n’a pas peur de marcher le long du corridor… mais là, il tremble de partout. C’est parce qu’il sait que ses parents ne sont plus des humains, ils ont été remplacés par des monstres! Ça semble fou, mais c’est vrai. Il ne croyait pas aux monstres avant.

Maintenant, il est trop tard, ils sont là, dans sa maison, pour venir le dévorer vivant! 

8 à 12 ans

100 pages

Pour plus d’informations sur ce livre : MES PARENTS, DES MONSTRES?

***

LES COULOIRS DE L’ÉTERNITÉ

Roman de science-fiction, Éditions Porte-Bonheur, collection CLOWNS VENGEURS, 2012

Résumé de quatrième de couverture :

Encore une fois, je crois entendre des pas, dans notre dos. Sans prévenir, je saisis la lampe de poche des mains d’Évelyne et me retourne. À environ une vingtaine de mètres de nous se tient une grande silhouette anguleuse, portant un long imperméable noir.

Mon estomac se noue quand je distingue le visage blanc, les lèvres et le nez rouges, les cheveux en broussaille… et la canne.

Et mon coeur cesse de battre quand le rire, aussi sinistre que spectaculaire, éclabousse les parois de ce passage. À la fois guttural et aigu, il fait naître la chair de poule sur mes bras. Cette créature n’est l’imitation de personne, c’est un original.

C’est un menvatt. Un vrai, pas un X, comme moi et les autres clowns de la Cité.

Les enjeux sont grands pour un clown vengeur de la Cité, pas même un vrai menvatt, plutôt un pâle calque des redoutables Odi-menvatts. En proie aux doutes et aux questionnements, sa fragilité pourrait bien lui être néfaste…

14 ans et plus

144 pages

Pour plus d’informations sur ce livre : COULOIRS DE L’ÉTERNITÉ.

***

LES TÊTES VOLANTES

Roman d’épouvante jeunesse, Éditions Z’ailées, collection Zone Frousse, 2012

Résumé de quatrième de couverture :

On va venir te trancher la tête à toi aussi!

Voilà ce qui t’attend si tu oses entrer à l’école L’Arpège, à Ste-Julie. Il n’y a pas beaucoup de gens qui le savent : c’est l’antre des tête volantes. Oui, ces horribles créatures à la peau verdâtre et plissée qui fixent leurs victimes avec des yeux injectés de sang. Tu ne me crois pas? Et bien, tant pis pour toi. Il est déjà trop tard : elles sont là, juste derrière toi. Aussitôt que tu te retourneras, elles ouvriront leur gueule et c’est là que tu verras ces dents pourries et puantes. C’est ce que moi, Charles, j’ai affronté lorsque je suis arrivé à ma nouvelle école, L’Arpège.

8 à 12 ans

97 pages

Pour plus d’informations sur ce titre : TÊTE VOLANTES.

***

NOCTURNE (Réédition)

Réédition. Roman d’épouvante, Éditions Porte-Bonheur, collection La Clef Noire, 2012

Résumé de quatrième de couverture :

Serrant les dents, l’Ombre lève son long couteau. La lame glaciale s’enfonce dans cette nuque qui tremble, agitée de convulsions. Lentement. La pointe de l’arme déchire la gorge, termine son parcours à l’avant, ressort par le cou. Un flot de sang émerge, se répand sur la victime qui se tord de souffrance. Son cri se perd dans le silence. Telles les feuilles mortes, la jeune femme va embrasser le sol, baignant dans une mare de sang. Son propre sang. 

Hommage aux slashers – films d’horreur pour adolescents dont Wes Craven est le réalisateur culte -, Nocturne est un récit qui suit à la lettre tous les codes du genre.

13 ans et plus.

296 pages.

Pour plus d’informations sur ce livre, NOCTURNE (2012)

***

HORREUR EN 3D

horreur en 3D

Roman d’épouvante jeunesse, Éditions Z’ailées, collection Zone Frousse, 2013

Résumé de quatrième de couverture :

Mars-Antoine et ses amis adorent les films d’horreur. Ça tombe bien, le cinéma Romero a prévu un programme double pour souligner la fin de l’année scolaire. L’attaque des jouets démoniaques et Les vampires dévorent la ville seront tous les deux présentés en 3D! Mais Marc-Antoine découvrira que la terreur, la vraie, n’est pas celle sur l’écran.

Finalement, il avait peut-être raison de se méfier des nouveaux voisins…

8 à 12 ans

104 pages

Pour plus d’informations sur ce livre, HORREUR EN 3D.

***

LA LÉGENDE DE McNEIL (Réédition)

Couverture simple

Réédition. Novella fantastique, Éditions Les Six Brumes, collection Nova, 2013.

Résumé de quatrième de couverture :

Ç’a commencé avant la mort du vieux McNeil. Henry McNeil qu’il s’appelait. Il habitait ici. Juste là, dans la maison. Ça pis la grange, c’est tout ce qui reste de la ferme. On veut oublier ce qui s’est passé, mais le sang, ça prend du temps à disparaître…

13 ans et plus

156 pages

Pour plus d’informations sur ce livre, LA LÉGENDE DE McNEIL.

***

LE RÔDEUR (écrit en collaboration avec Pierre Labrie)

1507830_10152460611059815_1938579388_n

Novella de suspense, Éditions Andara, collection Sur la route, 2014

Résumé de quatrième de couverture :

Après la mort de son père, Tommy sillonne les routes de l’Estrie et offre son aide aux gens en échange d’une nuit dans une grange, un cabanon, sur une galerie ou sur le divan du salon. Voulant fuir la puanteur de son enfance, il se retrouve aveuglément sur les traces du rôdeur. Tommy ne savait pas qu’aider, c’était aussi payer très cher de sa peau…

13 ans et plus

90 pages

Pour plus d’informations sur ce livre, LE RÔDEUR.

***************

 NOUVELLES

1) Le doute (Trinite Gothik, 2002)

2) Parfum de vengeance (L’Aurore, collectif, éditions Les Six Brumes, 2002)

3) Blondes. Rousses. Noires. (Revue Brins d’éternité no.2, 2004)

Note : repris dans Épitaphes: La fin d’Innstown et de Silent Valley (Éditions Z’ailées, 2008)

4) L’autre surface (Equinoxe, collectif, éditions Les Six Brumes, 2004)

Note : repris dans Épitaphes: La fin d’Innstown et de Silent Valley (Éditions Z’ailées, 2008 et dans Épitaphes: 6 histoires à faire frémir (Éditions Z’ailées, coll. Z’ados, 2008)

5) Cinquante cents (Fanzine La petite bibliothèque bleu no.4, 2005)

6) Huit comme le temps qui file (Revue Brins d’éternité Hors série, 2005)

Note : repris dans Épitaphes: La fin d’Innstown et de Silent Valley (Éditions Z’ailées, 2008)

7) Les cornes en moins (Revue Brins d’éternité no. 6, 2005)

Note : repris dans Épitaphes: La fin d’Innstown et de Silent Valley (Éditions Z’ailées, 2008) et dans Épitaphes: 6 histoires à faire frémir (Éditions Z’ailées, coll. Z’ados, 2008)

8 ) Sans titre (Fanzine La petite bibliothèque bleu no.5, 2005)

9) Cette porte (Fanzine La Petite Bibliothèque Bleue no.6, 2006)

10) Abttr (Fanzine Nocturne no.3, 2006)

11) Déconte (Revue Bilboquet avril 2006)

12) Fragments (Revue Brins d’éternité no.13, 2006)

Note : repris dans Épitaphes: La fin d’Innstown et de Silent Valley (Éditions Z’ailées, 2008) et dans Épitaphes: 6 histoires à faire frémir (Éditions Z’ailées, coll. Z’ados, 2008)

13) Saison de lilas (Revue Brins d’éternité no.15, 2007)

Note : repris dans Épitaphes: La fin d’Innstown et de Silent Valley (Éditions Z’ailées, 2008) et dans Épitaphes: 6 histoires à faire frémir (Éditions Z’ailées, coll. Z’ados, 2008)

14) Elle sous la pluie (Fanzine Horrifique no.56, 2007)

Note : repris dans Épitaphes: La fin d’Innstown et de Silent Valley (Éditions Z’ailées, 2008) et dans Épitaphes: 6 histoires à faire frémir (Éditions Z’ailées, coll. Z’ados, 2008)

15) Derrière le chalet (Fanzine La Petite Bibliothèque Bleue no.7, 2007)

16) Là-bas (Revue Clair-Obscur no.1, 2007)

17) L’horreur de la rue Hanson (Revue Clair-Obscur no.2, 2007)

18) Dellamorte (Revue Solaris no.166, 2008)

19) Programme double (Revue Clair-Obscur no.3, 2008)

20) Deux Solitudes (Silencieuses, éditions Les Six Brumes, 2008)

21) Là où meurent les rails (Silencieuses, éditions Les Six Brumes, 2008)

22) En silence (Silencieuses, éditions Les Six Brumes, 2008)

23) Scareman (Silencieuses, éditions Les Six Brumes, 2008)

24) Oubliée (Silencieuses, éditions Les Six Brumes, 2008)

25) Après les larmes (Silencieuses, éditions Les Six Brumes, 2008)

26) Éphémère no 11 (Silencieuses, éditions Les Six Brumes, 2008)

27) 13, Chemin de l’Église (Silencieuses, éditions Les Six Brumes, 2008)

28) Épitaphe ( Épitaphes: La fin d’Innstown et de Silent Valley, Éditions Z’ailées, 2008)

Note : repris dans Épitaphes: 6 histoires à faire frémir (Éditions Z’ailées, coll. Z’ados, 2008)

29) Le Grand Brûlé (Fanzine Nocturne no.9, 2008)

30) La Malédiction de McNeil (Revue Brins d’Éternité no.21, 2008)

31) Pointures (Fanzine Horrifique no.63, 2008)

32) Inspire-moi! (Revue Clair-Obscur no.5 (Spécial hommage à Patrick Senécal), 2009)

33) Eux, du crépuscule (Fanzine Horrifique no.66 (Spécial Jonathan Reynolds), 2009)

34) Une partie de monopoly (Fanzine Horrifique no.66 (Spécial Jonathan Reynolds), 2009)

35) Alex (Fanzine Horrifique no.66 (Spécial Jonathan Reynolds), 2009)

36) Le dernier coup de circuit (Fanzine Horrifique no.66 (Spécial Jonathan Reynolds), 2009)

37) Le chien de McNeil (1994) (Fanzine Horrifique no.66 (Spécial Jonathan Reynolds), 2009)

38) Requiem (Fanzine Station Fiction no.4, 2009)

39) VideoCom(n) (Revue Clair-Obscur no.7, 2010)

40) Cendrillon et les sept petits lits (Revue Brins d’éternité no.27, 2010)

41) La mort de Vanessa Paradis (Revue Alibis no.38, 2011)

42) Jungleries (Revue Nocturne : les charmes de l’effroi no.2, 2011)

43) Salle no.4 (Revue pagESBlanches spécial Monstres, 2011)

44) SAM (Anthologie AGONIES, La Maison des Viscères, 2011)

45) Quand rêve le Murnau (Revue Solaris no.181, 2012)

46) À pile ou face dans le gouffre (Revue L’Écrit Primal no.47, 2012)

47) La vallée de porcelaine (Revue Alibis no.47, 2013)

 

11 réponses à “Mes publications

  1. Katia

    avril 18, 2010 at 8:00

    J’adore le livre nommer cris de sang et aussi le deguisements a vendre de Jonathan Reynolds ses superbe !!! j’espere bien que tu seras la encore l’an prochain au salon du livre d’edmundston ! Pui j’espere bien que tu va faire d’autre livre dans la serie zone frousse ! sa serais superbe amusant ! J’adore la lecture de tes livres esperons avoir d’autre nouvelle de toi et livre :)A+

     
  2. aveugle

    avril 19, 2010 at 11:42

    Merci beaucoup pour les bons mots, Katia. :-)
    Tu vas être contente : mon prochain roman dans la collection ZONE FROUSSE va sortir à l’automne 2010… Tu le demanderas chez ton libraire. Et en attendant, tu peux essayer les autres auteurs dans la collection, ils sont aussi bons!
    Ça a été un plaisir de te rencontrer au Salon d’Edmunston et au plaisir de se revoir l’an prochain!
    D’ici là, bonne frousse!
    Jonathan

     
  3. jacinthe

    octobre 4, 2010 at 12:07

    Bonjour Jonathan
    Je t’ai rencontre au salon du livre du saguenay
    et j’ai vu la passion qui t’annimais losque tu parles de tes future parition et tu m’as donne
    d’une certaine facon ta passion car je suis impassiante de lire ton prochian livre meme si c,est dans 1 ou 2 ans en esperant que 1 ans sera suffisant.
    j’attendrais donc avec impatience ton 15 et plus la nuit du tueur ce sera le pont entre les deux. Comme souvent dans les salon le temps manque pour discuter alors j’aimetais te dire que si avec silencieuse tuas mis tes tripes et bien c’est ta livre qui ma le plus marque et fait reflechire, j’espere qu.il y en aura beaucoup autre car j’ai decouvert un auteur super
    au plaisir te te relir
    excuse le jonathan mais je fais parti de la generation que c’est m. raynold ou tout simplement Jonathan excuse egalement mais faute de francais ce n’etait pas ma brache forte meme si je l’adore
    Jacinthe

     
  4. aveugle

    octobre 4, 2010 at 8:53

    Merci beaucoup pour ton soutien et la conversation intéressante qu’on a eu au Salon du Livre de Saguenay. C’était super! Prépare-toi à trembler avec « La nuit du tueur »! ;-)

     
  5. Véronique

    novembre 6, 2010 at 1:30

    Allô! Nous nous sommes vus Vendredi soir à Rimouski au salon du livre! Je viens de finir « La Nuit du Tueur! » J’ai bien aimé le livre, je ne pensais pas que ça allait finir comme ça :) Bravo un livre très intéressant et super à lire !! J’aime ton écriture..
    Merci pour cette belle histoire et pour la belle conversation qu’on a eu au Salon.
    Je t’avais promis un commentaire.. ;)) c’est fait! Alors j’espère que tu passes une belle fin de semaine à Rimouski! :) Bye Bye Jonathan.

     
  6. aveugle

    novembre 11, 2010 at 1:40

    Allo Véronique! Merci beaucoup pour tes commentaires sur « La nuit du tueur », je suis content que tu aies aimé ta lecture! :-) J’ai passé un excellent salon du livre à Rimouski! On se revoit l’an prochain! :-)

     
    • Véronique

      novembre 20, 2010 at 9:48

      Super! Alors j’ai hâte de te lire à nouveau! Bye bye

       
      • aveugle

        novembre 21, 2010 at 12:25

        À la prochaine! :-)

         
  7. julianne

    octobre 30, 2011 at 2:13

    salut tsé quand té venu a la bibli simone l roy ,ya un ptite fille qui est venu te dire quelle écrivais un livre, ben c moi:D.je voulais te le faire lire. pour le lire il me faut ton adresse email! merci!

     
  8. olitheblog

    avril 16, 2013 at 12:27

    Décidément tu es quelqu’un de travaillant et de polyvalent. J’espère avoir le plaisir un jour de travailler avec toi sur un projet.

     
    • aveugle

      avril 16, 2013 at 12:31

      Merci pour les bons mots! Un de ces jours, ça pourrait être intéressant. :-)

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :