RSS

Secrets d’Innstown

09 Nov

Je vous dévoile quelques petits secrets concernant ma trilogie silencieuse (Ombres/Nocturne/Silencieuses). Les abonné(e)s du groupe facebook Cendres d’Innstown ont eu ces informations en exclusivité il y a plusieurs mois :

1) Saviez-vous que d’autres auteurs se sont aventurés à Innstown, la ville que j’ai inventé?

En 2001, Marki St-Germain a publié une nouvelle du nom de « La maison bicentenaire » dans un recueil à tirage très limité, Rêves et Visions. L’action se situait à Silent Valley. Les lecteurs les plus attentifs remarqueront dans mon roman « Ombres » une brève mention de cette maison bicentenaire…

En 2007 est paru un numéro Hors-série (Spécial fictions) du fanzine Nocturne. Dans celui-ci, Guillaume Voisine, avec sa nouvelle « Le Crématiseur », fait référence au petit village de Silent Valley.
Également dans ce numéro, Matt Allard a choisit Innstown comme lieu principal de son intrigue dans sa nouvelle « Beauté fatale ». (On y voit le Collège d’Innstown, l’Institut Psychiatrique Quinn, le Festival Les couleurs d’Innstown, etc).

Pour les collectionneurs qui veulent ses pièces manquantes du puzzle d’Innstown, le recueil Rêves et Visions n’est plus disponible mais pour le numéro Hors-Série de Nocturne, il doit en rester quelques copies qui vous attendent chez l’éditrice : Marie Laporte.


2) Amateurs de jeux de rôles? C’est pour vous!

Certaines de mes histoires sont des versions retravaillées des scénarios de jeux de rôle que je créais quand j’étais adolescent :

Roman Nocturne : le titre d’alors était Night Terror et il s’agissait d’une série de trois jeux (étant un grand amateur de série de films d’horreur, je recréais cela mais dans des parties de jeux de rôle) Et dans ce même roman, à la page 67, lorsque Aude et ses amies vont rendre une petite visite à Samuel, qui travaille à la boutique de Jeux de rôle, le lecteur peut remarquer dans la description de l’endroit deux titres : La chose. Hellblood. De quoi s’agit-il? C’est très simple : il s’agit d’un petit clin d’oeil à deux jeux de rôles que moi (la chose) et mon très bon ami Marc Landry (Hellblood) avions inventé dans le temps du secondaire, vers 1994 environ.

Nouvelles :

– Saison de lilas : inspiré d’un jeux de rôle de mon bon ami François-Pierre Bernier (auquel la nouvelle étant dédiée à sa sortie dans Brins d’Éternité). Le titre d’alors était Halloween.

– Dellamorte : même titre, et passablement la même histoire tordue… 🙂

– Scareman : même titre, mais dans une mini-série de sept jeux et une série « officielle » de trois jeux (c’est que je voyais vraiment ça comme important) 😉

– Éphémère no.11 : le titre d’alors était Nightmares et il s’agissait d’une série de 4 jeux.

Et voilà, peut-être qu’un de ces jours, je ressortirai des boules à mythes ces scénarios (accompagnés de dessins) pour vous les partager… 🙂

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le novembre 9, 2009 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :