Noires sont les rives…

Quel coup de poing!

Je viens de terminer la lecture de ce court polar noir qu’est « Sur les rives » et je sens que l’histoire va me hanter un bon moment. L’auteur Michel Vézina (qui est également auteur de nombreux autres romans, éditeur de Coups de tête, chroniqueur, etc, etc) a pondu un petit bijou d’intrigue bien ficelée.

Quelle est-elle, cette intrigue? Et bien, dans les grandes lignes, la voici : Des meurtres aux allures impossibles surviennent aux quatre coins du Québec. À chaque fois, une victime… et le meurtrier qui se suicide! Comment c’est possible? Comment résoudre une affaire totalement surréaliste?

Les personnages sont malheureusement très attachants. J’écris malheureusement parce qu’on s’y attache rapidement et on ne sait jamais s’ils vont survivre jusqu’à la fin, tant le déroulement de l’histoire est surprenant, et certaines scènes s’avèrent très fortes et (oui, j’ose le dire) inoubliables tant elles s’imprime dans la mémoire du lecteur. Je ne peux en écrire plus pour ne pas vous gâcher de surprises (et les révélations de la fin) mais qu’attendez-vous pour le lire, ce « Sur les rives? ».

Pourquoi faire un roman policier de 700 pages quand en moins de 150, c’est excellent? Le style de Vézina est à la fois précis, cru et empreint d’émotions. Ça coule comme un bon solo de rock. Je vous le recommande vivement, surtout si vous croyez ne pas aimer le genre. Si vous êtes de ceux et celles qui croient que les polars ne peuvent pas être originaux, et bien, lisez ce roman de Michel Vézina et vous changerez d’avis, je vous le garantis.

Dans mon cas, ce Coups de tête est un Coup de coeur!

Publicités

6 réflexions sur “Noires sont les rives…

  1. Tout à fait d’accord avec toi, Jonathan!
    Je n’ai même pas un mot à ajouter et je peux comprendre l’attachement.
    Ce sentiment de suivre un personnage puis… Paf! L’étonnement total.
    Le flash qui m’est venu: Janet Leigh dans Psycho. Grosse vedette à l’époque et qui ne survie pas plus loin que le tiers du film…
    Alors je me suis habillé de culot pour le petit entretien enchaîné paru dans l’Unique de juin 2009 (journal de l’UNEQ http://www.uneq.qc.ca/journal-unique/).
    Je n’ai pas pu poser toutes les questions, sinon je brûlais le «punch».

  2. Bonjour,

    J’arrive ici par l’intermédiaire du blog d’Isabelle Lauzon.

    Voilà un livre qui semble bien prometteur, je viens de vérifier chez amazon et il ne sera disponible en France qu’à partir du 15 janvier 2010 alors je ne suis pas prête de savoir le fin mot de l’histoire ! Il faudra donc que je patiente gentiment jusque-là.

    A bientôt.
    Dame Sco’

  3. Je vais donc être patiente, si c’est un bon livre et en plus comme il est en vente à moins de 10 euros, ça serait bête de se priver.
    Je patienterai donc en écrivant ma petite histoire de mon côté !
    Bonne journée.
    Dame Sco’

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s