J’aime le navet

J’aime pratiquement tous les légumes que l’on trouve en épicerie, même le navet. Même chose pour les films : j’aime beaucoup les navets, ces petits oubliés de la Série B (et surtout ceux des années 80, 70, 60… bref, en dessous des années 90).

Et la façon la plus trippante de regarder ce genre de films, c’est en VHS. Et oui, la bonne vieille cassette qu’il faut rembobiner et dont le ruban se fait parfois manger par le magnétoscope.

J’ai conservé un petit lot de VHS chez moi que je regarde à l’occasion. Et ce matin, j’ai inséré dans le vidéo « La malédiction de l’île au Chien ». Je l’avais déjà vu, adolescent lorsque j’enregistrais des films midnight movies mais je ne l’avais pas revu depuis.

Pourquoi ce matin? Parce que, quand j’étais ado, je regardais souvent le dimanche matin ce que j’avais enregistré la veille. Et ça me tentait de me replonger dans cette nostalgie qui fait du bien, qui nous fait oublier la vie d’adulte et ses responsabilités, le temps de savourer… le navet en question.

En gros, « La malédiction de l’île au Chien » ne réinvente pas grand chose au point de vue du scénario (des jeunes s’échouent sur une île maudite, celle où, dit-on, rôdent des chiens affamés)  mais c’est l’ambiance qui est intéressante (un brin fataliste, les ciels gris, et quand il fait noir, il fait vraiment noir!), la musique à la limite de l’expérimental (comme dans Texas Chainsaw Massacre, l’original, on s’entend), des lieux à donner la chair de poule.  Malgré les quelques longueurs qu’il renferme, j’aime beaucoup ce film.

Vous ne le trouverez sans doute pas en DVD mais si jamais vous dénichez la cassette VHS dans un marché aux puces de sous-sol d’église, sautez sur l’occasion si, vous aussi, vous aimez le navet.

🙂

Titre original : Humongus

Réalisateur : Paul Lynch (à qui l’on doit Prom Night – l’original, pas le remake)

http://www.imdb.com/title/tt0082537/

Publicités

8 réflexions sur “J’aime le navet

  1. Justement, on a acheté un beau navet à l’épicerie ce matin. En soupe, ce sera délicieux!

    C’est sur que les années ’90 ne sont pas aussi fastes que ’50 à ’80 (faut pas oublier les films de monstres radioactifs des années ’50), mais il y a quand même quelques bons navets. Le retour des morts vivants 3 (un navet ou juste un mauvais film?) a une place toute spéciale dans mon coeur de pervers.

  2. @ Guillaume H : Merci encore G!
    @ Claude Bolduc : Ça, c’est vrai!
    @ Guillaume V : C’est une bonne question… Ça se peut. 🙂
    @ Frederic Raymond : Bonne soupe! Tu as raison, il y a quelques navets des années 90 qui m’ont marqué (dont effectivement le très bon Return of the Living Dead 3…) mais dans l’ensemble, il n’y en a pas tant que ça, dans mon cas.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s