RSS

Comme Jésus

10 Oct

C’est bien connu : Jésus pouvait être présent à deux endroits en même temps.

Et bien, j’ai tenté de faire pareil au Salon du Livre de Saguenay, et j’ai réussi avec une certaine aisance. J’étais présent à deux kiosques en même temps, celui des Six Brumes et celui des Éditions Z’ailées.

Et bien, pour les curieuses/curieux habitant l’Estrie, venez constater ce fabuleux don que j’ai, au prochain salon du livre : cette semaine, du jeudi 14 au dimanche 17 octobre, à Sherbrooke, dans l’édifice Expo-Sherbrooke, juste devant le cégep.

Vous me verrez à deux endroits… non, attendez! Trois endroits simultanément : le kiosque des Six Brumes, celui des Z’ailées et devant des groupes scolaires pour une animation s’intitulant : «Les histoires de peur, c’est tripant!».

Et si de tels pouvoirs ne vous impressionnent pas, il y aura aussi mon p’tit nouveau qui se montrera la face pour la première fois en public : « La Nuit du Tueur », accompagné de son grand frère, né quelques temps avant : « Pages de terreur ».

J’ai bien hâte de participer à cet évènement. Il s’agit du premier salon du livre auquel Les Six Brumes ont participé. La première fois, c’était en 2005, pour la sortie de « Nocturne » et du premier tome de la série « Alégracia » de Dominic Bellavance. Pour l’occasion, on avait organisé le Festival Nocturne, une soirée toute en ténèbres où plusieurs auteurs, artistes et autres artisans de la Nuit avaient partagé leur passion devant une foule considérable.

Il doit bien exister quelques photos de cette soirée réussie quelque part sur Internet…

En tout cas, c’était le début d’une nouvelle étape pour Les Six Brumes, le début des salons du livre, de la série « Alégracia », d’une nouvelle équipe de travail, après la première qui était derrière chacun des premiers livres.

Avant chaque nouvelle édition du Salon du Livre de l’Estrie, j’ai hâte et je me sens très à l’aise. J’y suis chez moi, étant natif de Bromptonville (maintenant l’arrondissement 1 de Sherbrooke), j’y ai passé plus que la moitié de ma vie  et c’est le salon où je ne ressens aucun stress. Beaucoup de gens dans le milieu littéraire ne semblent pas aimer ce salon mais moi je l’adore.  C’est pour moi l’occasion de revoir des ami(e)s, connaissances, anciens voisins, collègues auteurs (Mylène Gilbert Dumas, Jean-Paul Dubreuil, Éric Gauthier, etc) et de revivre des souvenirs de mes premiers salons en tant que visiteurs, lorsque j’étais au primaire et au secondaire. C’est là que j’avais parlé pour la première fois à Tristan Demers à ses débuts et que je lui avais dit : « Plus tard, je vais être auteur. » Et il m’avait répondu : « Je te le souhaite, on se revoit dans quelques années dans les salons du livre ». C’est au Salon du livre de l’Estrie que mon bon ami François Pierre avait acheté son premier Patrick Senécal « Sur le seuil » à sa sortie. Je me souviens, c’était mon premier contact avec la maison d’édition Alire. Au kiosque, il y avait Francine Pelletier et Louise Alain et on avait jasé avec eux, c’était sympathique.

Et là, plusieurs années plus tard, je suis moi aussi dans les coulisses avec tous ces gens.

J’ai bien hâte de vous revoir, oui, vous tous, en Estrie, ma terre natale et dont je suis très fier.

Parce que, oui, la littérature et l’imaginaire rayonnent de plus en plus intensément dans cette région qui habite une place fondamentale dans ma vie, dans mon coeur.

Pour plus d’informations sur le Salon du Livre de l’Estrie : http://www.salondulivredelestrie.com/

 

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le octobre 10, 2010 dans Uncategorized

 

4 réponses à “Comme Jésus

  1. Céline

    octobre 11, 2010 at 1:04

    On se voit samedi, peut-être bien vendredi soir aussi. Je serai en mesure de juger la qualité de ton « don ».

     
  2. Carl

    octobre 11, 2010 at 2:45

    Moi, j’userai de mon don de présence perpétuelle le samedi et le dimanche.
    J’ajoute que pour moi aussi le Salon de l’Estrie fut mon premier salon de visiteur.
    Et c’est à la soirée des Six Brumes que j’ai présenté mon premier récit publié, « Le Contrat ». Inoubliable.
    On se revoit samedi, cher Jonathan (avec un manuscrit?).

     
  3. aveugle

    octobre 11, 2010 at 2:00

    @Céline : Es-tu prête à être impressionnée? 😉
    @Carl : Yé, toi aussi tu as des dons… Trouvons d’autres disciples pour nous accompagner sur la route! Oui, je me souviens de la soirée où tu as présenté « Le Contrat » : excellent livre! 🙂 À samedi!

     
  4. Céline

    octobre 12, 2010 at 10:44

    Je suis prête! À plus tard, Maître.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :