RSS

Un Beauceron, un Saguenéen et un Estrien

08 Nov

Je reviens d’une expérience unique, comme le sont toutes les premières fois, dans la vie. Ces premières fois qui nous font vibrer, qui éloignent la monotonie du quotidien, qui nous rappellent qu’il y a encore des millions de choses à découvrir et que c’est tant mieux ainsi. Cette expérience, c’était ma première visite dans la belle ville de Rimouski (et je ne dis pas ça pour être gentil, c’est vrai que j’ai trouvé qu’elle avait un charme semblable à mon coin natal, Sherbrooke). Le soir de mon arrivée, je suis allé déjeuner (Et oui, on peut manger des oeufs et du bacon à n’importe quelle heure…) au sympathique petit restaurant Rétro 50 (décors années 50, musique année 50, je me sentais comme dans Retour vers le futur) sur la rue principale, la St-Germain.

Ensuite, j’ai marché un bon bout de temps sur cette rue, j’ai vu une belle librairie, L’Alphabet, un magasin de jeux de rôle et BD, une chaleureuse Brûlerie de café, et plein de commerces personnalisés et différents des chaînes habituelles. J’ai pu admirer un des plus beaux coucher de soleil que j’ai vu de ma vie, sur une promenade emménagée sur le bord du fleuve.

Le lendemain, j’ai rejoint Karen et Amy des Éditions Z’ailées pour commencer à monter le kiosque. S’est joint à nous Richard Petit, Pierre Labrie et Caroline Barré (dont la fille fait les meilleurs chocolats du monde!)  pour du bon poulet sur l’heure du midi.

Ensuite, Keven Girard (j’en profite pour annoncer ici qu’il est désormais le représentant des Six Brumes dans les Salons du Livre) et Dominic Bellavance sont venus me rejoindre. Eux aussi en étaient à leur première visite à ce Salon du Livre. Un Beauceron, un Saguenéen et un Estrien se retrouvaient unis en terres inconnues : c’était génial!

Et qu’en est-il de ce Salon, justement? Même si c’était la première fois que j’y mettais les pieds, je m’y suis senti tout de suite à l’aise, les visiteurs se montrent curieux, posent des questions, veulent parler avec les auteurs sur place.

Et les organisateurs font vraiment du bon travail pour qu’on se sentent comme à la maison, différentes activités nous sont offertes (telles le cocktail chez le maire dont le transport se faisait dans une autobus scolaire jaune, le bingo du président où notre équipe avait reçu des cartes avec des chiffres romains, entres autres). Je vous le dis, collègues et amis, si vous n’y êtes jamais allé, je vous le recommande chaleureusement!

Un gros merci à toute l’équipe du Salon du Livre de Rimouski pour ce bel évènement. Vous me reverrez l’an prochain, vous pouvez en être sûr!

J’ai adoré recroiser tout plein d’amis, de collègues et de rencontrer pour la première fois certains amis facebook (Audrey Parily, entre autres).

Et aussi, un gros merci à Keven (qui a tenu le kiosque des Six Brumes toute la durée du salon) et à Dominic pour m’avoir accompagné dans cette nouvelle aventure pour répandre la passion des littérature de l’imaginaire!

P.S. J’aurais aimé voir la face de Richard Petit quand l’éditeur Pierre Lavigne et moi lui avons fait une blague… Pierre Lavigne ressemblait à un avocat avec son foulard et son manteau et il est allé voir Petit en prétendant que son client voulait le poursuivre pour avoir traumatisé sa fille avec ses livres Passepeur! Héhéhé!

P.P.S Vous allez mal au dos? Yanik Comeau fait d’excellents massages! 😉

 

Publicités
 
7 Commentaires

Publié par le novembre 8, 2010 dans Uncategorized

 

7 réponses à “Un Beauceron, un Saguenéen et un Estrien

  1. Julie L.

    novembre 8, 2010 at 10:03

    Je suis déjà allée à Rimouski il y a fort longtemps lors d’un voyage en Gaspésie avec mes parents. Rimouski était sur notre chemin Ce que je me rappelle c’est que c’était une jolie petite place proche du fleuve 😉 Malheureusement, on a pas pu s’arrêter, mais je me promet d’y aller un jour. J’ai un ami bédiste, Jean-Sébastien Bérubé, qui reste là…enfin s’il est encore là. Il a l’air d’apprécié la bonne air du rimouskienne!

    Ps: J’ai justement des maux dos souvent ces temps-y ahaha S’il charge pas trop cher; je suis partante pour un petit massage hihi 😀

     
  2. Carl

    novembre 10, 2010 at 5:21

    C’est vrai que Rimouski est une très belle ville (et que les déjeuners y sont excellents).
    Pour le salon, eh bien, on se reprend l’année prochaine. Tu sais que ce n’est pas par mauvaise fois que je ne suis pas venu ! J’aurais bien aimé faire la compétition avec Keven pour la vente de livre !

    Montréal, nous voilà !

     
  3. Carl

    novembre 10, 2010 at 5:22

    « livres » avec un « s »…

     
  4. Keven

    novembre 10, 2010 at 5:26

    @Carl: Ahah pour la vente de livres! Comme je suis maintenant représentant officiel, j’aurai des droits. Si tu me fais trop compétition, je vais te couper dans tes séances de signatures… mouahahahah! 😉 Je blague bien sûr! Ceci dit, j’ai torché le jeudi. Pour cette journée là de la semaine dans un salon, j’ai battu le record des Six Brumes! Yeah! Bien hâte de te revoir cher Carl 🙂

    @Jonathan: Merci du billet, ça fait chaud au coeur et j’apprécie faire partie de votre équipe! Vous êtes bien gravés! (pas dans mon coeur, mais sur une pierre tombale) (je trouvais que ça faisait joke à la Reynolds…)

     
  5. aveugle

    novembre 10, 2010 at 3:23

    @Julie : haha! 🙂
    @Carl : L’an prochain, tu viendras, ça vaut vraiment la peine!
    @Keven : hahaha!

     
  6. Yanik Comeau

    novembre 10, 2010 at 3:26

    Vraiment cool, mon cher ami ! On va se revoir à Montréal et… promis, je te ferai un autre petit massage… à chaque jour que je te verrai. 🙂

     
  7. aveugle

    novembre 10, 2010 at 3:31

    @Yanik : héhé! Quand on a des contacts, on n’a plus mal au dos! 😉

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :