RSS

L’inspiration

30 Nov

On me demande souvent de quoi il faut s’inspirer pour écrire une histoire d’épouvante / fantastique. « Je n’ai pas d’idée, comment il faut faire pour en trouver? »

Voici ma réponse : quand on n’a pas d’idée, pourquoi s’acharner à en trouver? Vous n’êtes pas obligé d’écrire, ni d’écrire dans un genre en particulier, faites juste écrire si ça vous tente. Si ça ne vous tente pas et bien faites autre chose, la vie est courte, profitez-en. Je ne me lève pas le matin en me disant : « Tiens, je vais écrire une histoire d’horreur ». J’écris parce que j’en ai besoin, j’écris ce que je ressens, ce que j’ai envie d’écrire, ce que j’ai envie de raconter.

Les idées ne viendront pas en regardant la page blanche de votre traitement de texte. Et, dans le cas d’une histoire d’épouvante, elle ne viendra pas non plus en regardant un film d’horreur. Pourquoi? Parce qu’il y a trop de danger à ce que votre histoire n’aille pas plus loin que le film en question.

Les idées avec lesquelles j’ai le plus envie de travailler ne me viennent pas en lisant un Stephen King ou en regardant un film de Romero, elles me viennent dans toute sorte d’autres contextes qui, de prime abord, n’ont pas de liens avec le monde de l’épouvante et c’est ainsi, je crois, que mon grain de sel dans ce genre peut devenir plus personnel (je n’aime pas le mot « original » qui est très subjectif). Il y a autant de façons de réveiller son imaginaire que d’être humain qui existe. Il n’y en a pas de mauvaises, ça dépend de vous.

Voici quelques-unes des miennes, où un « flash » peut naître à tout moment :

– En replongeant dans mes souvenirs, en faisant le mélange de deux d’entre eux, voir ce que cela donne

– En discutant avec quelqu’un (ami, connaissance, inconnu), peu importe le sujet

– En empruntant un chemin différent de celui auquel je suis habitué (je n’ai pas de voiture, heureusement, cela m’a permit de découvrir davantage les villes où j’ai habité et de m’en inspirer… Je marche beaucoup et, avouons-le,  en voiture, on ne voit rien)

– En observant les autres, en m’observant moi-même face aux autres, les comportements, surtout

– En visitant de nouvelle villes, de nouvelles régions (sortez de chez vous! Allo-Stop ne coûte presque rien!)

– En regardant toute sorte de films, peu importe le genre ou la provenance, en ne se limitant pas à un seul genre et surtout pas à celui dans lequel vous voulez écrire sinon vous risquez de trop copier. Allez vous inspirer dans d’autres univers, ne vous cantonnez pas aux règles préétablies sinon à quoi bon? ( Et vive les bibliothèques où on peut emprunter plein de films gratuitement!!!)

Bref : bougez, sortez de vos habitudes, déstabilisez-vous sinon votre imaginaire, votre inspiration va devenir aussi encrassé que vous. 🙂 🙂

 

 

Advertisements
 
6 Commentaires

Publié par le novembre 30, 2010 dans Uncategorized

 

6 réponses à “L’inspiration

  1. Gen

    décembre 1, 2010 at 2:45

    Intéressant! 🙂 J’aime que tu soulignes le fait qu’on ne se lève pas un matin en se disant « tiens, je vais écrire dans tel genre aujourd’hui » (entin, y’en a peut-être qui le font, mais je pense que dans ce temps-là, ils choisissent entre des idées qu’ils ont déjà…)

    Pour ma part, je m’inspire souvent en prenant le contre-pied de ce que je vois. Par exemple, j’ai lui une histoire japonaise qui se terminait sur un suicide et je me suis dit « hum… et si on commençait avec le suicide? »… et ça a donné « Seppuku ».

     
  2. Frédéric Raymond

    décembre 1, 2010 at 2:38

    Dans mon onglet, ton article est intitulé, L’inspiration « Aveugle… 😉

    De mon côté, je n’écris pas la plupart de mes idées. Parce que, au fond, un idée n’est pas nécessairement une histoire. Une idée ressemble plus à une graine pour créer un histoire. Il faut ensuite bien réfléchir à l’idée pour la transformer en quelque chose d’intéressant à raconter. J’ai un fichier plein d’idées pour lesquelles je n’ai toujours pas trouvé d’histoire à raconter.

    Pour moi, les moments plate comme conduire dans le traffic seul, marcher trop longtemps pour se rendre quelque part, endormir un bébé récalcitrant, passer la tondeuse, faire un travail manuel ennuyeux sont d’excellents moments pour transformer des idées en histoires.

    Concernant les voyages (parce que ton billet parle un peu de ça), ça ne m’a jamais vraiment inspiré (même si j’espère un jour écrire un roman basé sur mon année en France), mais ça donne souvent des éléments à inclure au cours de la rédaction.

     
  3. aveugle

    décembre 1, 2010 at 3:22

    @Gen : C’est une façon intéressante… Je devrais essayer ça, voir ce que ça donne. 🙂
    @Frédéric : Inspiration Aveugle. héhé! 🙂
    Oui, je suis d’accord avec toi sur le fait que les idées sont des graines à semer pour créer une histoire (moi aussi, j’ai un fichier plein d’idées, de flashs, qui pourront ou non servir éventuellement).
    Je suis content de connaître comment naissent les idées des autres… j’ai toujours été curieux de savoir ça. 🙂

     
  4. Annie Perreault

    décembre 1, 2010 at 5:46

    Moi, j’ai trop d’idées… Trop d’histoires qui m’habitent. J’en rêve même la nuit. Des scénarios de films. C’est fou !! Je suis comme toi, écrire est un besoin. Si je ne le fais pas, je vais exploser.;)Écrire est ma respiration, mon oxygène (ouais, je sais, je fais pas mal cliché!), mais c’est comme ça. Voilà. L’inspiration est partout, autour et en moi, mais surtout en moi… 🙂

     
  5. aveugle

    décembre 1, 2010 at 6:52

    @Annie : On se comprends! 🙂

     
  6. Keven

    décembre 2, 2010 at 9:21

    L’inspiration ne se souffle pas. Ça vient comme ça vient et ça ne s’explique pas, point. C’est ce qui différencie un peu les artistes de ceux qui ne peuvent le faire, selon moi. Les gens qui me disent: «j’aimerais écrire, mais j’ai pas d’idées», je me dis juste que c’est pas peut-être pas fait pour eux. Parce que pendant qu’ils plongent leurs yeux dans la page blanche, la mienne est noircies d’idées!

    Très intéressant ton billet!

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :