RSS

Ma réponse… un an plus tard.

08 Déc

Billet en réponse au billet d’hier sur ce blogue-ci.

« Mon cher Jonathan,

Tu avais visé juste sur certains points dans tes prévisions pour l’année 2010. Premièrement, j’ai effectivement pu quitter ma job de commis-libraire au Archambault de la succursale du Vieux-Québec au mois de mars, me permettant ainsi de participer au Salon du Livre de Trois-Rivières au complet, ainsi qu’à celui d’Edmunston et de Québec.

J’ai été chanceux, les étoiles étaient toutes alignées il faut croire, car les Éditions Z’ailées cherchaient justement quelqu’un pour les aider pour ces évènements. J’ai sauté sur l’occasion et elles m’ont demandé si je pouvais continuer à travailler pour elles dans les salons du livre de l’automne, ce que j’ai fait avec grand plaisir! Une vraie tournée des salons en bonne et due forme qui m’a fait découvrir la belle ville de Rimouski. Ainsi, je n’aurai pas eu besoin de me trouver un autre emploi qui m’aurait empêché de participer à ces salons. Le meilleur des deux mondes.

Aussi, au printemps, j’ai figuré parmi les auteurs invités du Congrès Boréal où j’ai participé à quelques tables rondes et où j’ai lu devant public deux de mes nouvelles.

Par contre, lorsque j’ai soumis les manuscrits X et Y à MV, je n’ai pas reçu de réponse aussi vite que je l’aurais pensé.

Ça a prit quelques mois, au Salon du Livre de Trois-Rivières où je l’ai rencontré en personne. Il m’a dit : « bonnes histoires mais retravaille-moi ce style là. Ça a besoin d’un bon coup de rabot ».

Quant à lui, le manuscrit Z n’a jamais été envoyé, je l’ai plutôt retravaillé en nouvelle que j’ai partagé sur mon blogue sous le titre « La prochaine Alice ».

Pour les manuscrits X et Y, j’ai retravaillé comme il me l’a demandé. Plus précisément : le manuscrit Y a perdu de sa longueur et ne cadrait plus avec les politiques éditoriales de MV donc je l’ai partagé sur mon blogue sous forme de feuilleton l’été passé, sous le titre « B ».

Et qu’en est-il du manuscrit X? Je le retravaille encore et plus je le retravaille, plus je pense qu’il pourrait davantage correspondre pour JP que MV. L’intrigue prend davantage une tournure lente et classique que dans la version que j’avais soumise à MV.

Finalement, la publication de « La nuit du tueur » s’est faite en même temps que « Pages de terreur » qui ont tous les deux très bien marché en salons du livre. Pour les librairies, je n’en ai aucune idée.

Au cours de l’année 2010, j’ai plus saisi ce que je voulais faire de mon blogue et depuis, je poste des billets plus personnels au lieu de m’en tenir à la surface des choses comme je pouvais le faire en 2009.

Bref, l’année de mes trente ans a été la meilleure depuis longtemps. Ce que j’ai semé commence à porter fruit. Je souhaite que cette belle lancée continue en 2011…

Bon, je te laisse. Prends soin de toi et à l’an prochain!

Jonathan Reynolds »

Publicités
 
10 Commentaires

Publié par le décembre 8, 2010 dans Uncategorized

 

10 réponses à “Ma réponse… un an plus tard.

  1. Dominic Bellavance

    décembre 8, 2010 at 5:42

    Belle façon de faire un compte rendu! Tu vas voir, ça va finir par marcher pour X.

     
  2. Keven

    décembre 8, 2010 at 6:44

    Lâche-pas Jonathan! Pour avoir lu des livres de toi, je sais que tu es capable, sans contredis. Tu as un genre particulier dans ton écriture qui te donne une couleur et ça ce n’est pas donné à tout le monde! Un bon coup de rabot et ça va porter fruit! Je te supporte 100%!

     
  3. aveugle

    décembre 8, 2010 at 6:54

    @Dominic : Merci! 🙂
    @Keven : Merci pour les bons mots et d’être là depuis des années. 🙂

     
  4. Isabelle Lauzon

    décembre 8, 2010 at 7:11

    Hein? T’as 30 ans? Tu les fais pas… (surtout avec ton fameux t-shirt vert fluo, hein!) 😉

    Excellent pour les trucs plus personnels sur ton blogue, on en vient tous là un moment donné. Et c’est toujours super intéressant à lire.

    De belles réussites, passées et à venir… Continue sur ta lancée!

    Ah! Et pour le coup de rabot, gêne-toi pas si t’as besoin d’un coup de main! Je suis pas le genre à avoir peur de me casser un ongle… 😀

     
  5. aveugle

    décembre 8, 2010 at 7:30

    @Isabelle : Ben oui, je suis né en 1980. 😉
    Merci pour ton commentaire, ça fait chaud au coeur. 🙂

     
  6. Michel Gingras

    décembre 8, 2010 at 8:10

    En effet, toujours le fun de lire tes témoignages personnels. Continue et lâche pas ! C’est toujours un bon moment que de lire ton parcours et tes écrits.

     
  7. Gen

    décembre 9, 2010 at 3:10

    @Jonathan : Par expérience personnelle, si Isa s’offre, laisse pas passer l’occasion de la submerger! hihihihi 😉

    Bonne chance avec tout ça! 🙂

     
  8. aveugle

    décembre 9, 2010 at 12:31

    @Michel : Merci!
    @Gen : Super, ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd… mais l’oeil d’un aveugle. 😉

     
  9. L'auteur de ce blog

    décembre 9, 2010 at 4:51

    Hahahaha! J’aime bien le concept. Je peux te l’emprunter?

    Heureux d’avoir découvert ce blog.

     
  10. aveugle

    décembre 9, 2010 at 6:05

    @Auteur de ce blog : Tout à fait. 🙂

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :