RSS

Marius Mars : j’ai deviné

20 Déc

Grâce à un indice de Daniel Sernine (dans le précédent billet, voir le fil des commentaires). Maintenant, je comprends…

🙂

Publicités
 
19 Commentaires

Publié par le décembre 20, 2010 dans Uncategorized

 

19 réponses à “Marius Mars : j’ai deviné

  1. Gen

    décembre 20, 2010 at 2:32

    lol! Bon indice de Daniel en effet! 😉 (sourire de Sphinx, quel sourire? :p )

     
  2. richard tremblay

    décembre 20, 2010 at 2:36

    Daniel, je te dois un bock !

     
  3. Daniel Sernine

    décembre 20, 2010 at 4:03

    Richard, mieux vaut en effet me filer le bock à moi, car Jonathan supporte mal l’alcool… :O)

     
  4. Carl

    décembre 20, 2010 at 4:16

    Mais pourquoi Marius ? Simplement pour la poésie du doublon allitération/assonance ? Ou est-ce pour une autre raison ?

     
  5. aveugle

    décembre 20, 2010 at 4:41

    @Daniel : Bonne idée! 🙂
    @Carl : Probablement…

     
  6. richard tremblay

    décembre 20, 2010 at 4:41

    Jeanne Janvier
    Marius Mars
    Victoria Avril
    Marie Mai
    Hubert Juin
    Guy Daoust
    Tom Novembre

    .. ma liste est incomplète, pas moyen de la boucler.

     
  7. Daniel Sernine

    décembre 20, 2010 at 6:15

    «Tom Novembre»? Ça manque à ma culture. Quant à notre «vieux snoreau» (ses propres termes) qui signe Marius Mars, il a toujours eu un faible pour les jeux sur les mots (souvent au détriment du récit), au nombre desquels l’allitération figure en bonne place.
    Par exemple, son roman Berlin – Bangkok.

    Oups.

     
  8. Pat

    décembre 20, 2010 at 6:30

    April?

     
  9. Philippe-Aubert Côté

    décembre 20, 2010 at 6:45

    Daniel, comme dirais une amie commune, tu es délicieusement punaise 🙂

    (J’espère que j’emploie son expression correctement… heu…)

     
  10. aveugle

    décembre 20, 2010 at 7:08

    @Richard : Belle brochette! 🙂
    @Daniel : haha!
    @Pat : En plein ça!
    @Phil : heu? 😉

     
  11. Daniel Sernine

    décembre 20, 2010 at 8:03

    Ah mais, Philippe-Aubert, mieux vaut être punaise que morpion! :O/
    (Je la sortirai à «notre amie commune» si l’occasion se présente :O)

     
  12. richard tremblay

    décembre 20, 2010 at 10:03

    Tom Novembre : artiste oublié qui a joué, je crois, dans une mouture de Notre-Dame de Plamondon en 98.

     
  13. aveugle

    décembre 20, 2010 at 10:33

    C’est fou ce que Marius Mars peut attirer comme visites sur mon blogue en une seule journée! 🙂
    C’est un bon exemple d’un nom qui porte son histoire, qui crée un engouement… (pour faire référence à mon billet « Nommez-moi une histoire »).

     
    • Daniel Sernine

      décembre 21, 2010 at 3:51

      Jonathan, imagine l’engouement si en plus tu avais offert un ‘tite boîte de Smarties en tirage! ;O)

       
  14. aveugle

    décembre 21, 2010 at 1:18

    La prochaine fois, c’est ça que je vais faire? Un autre pseudonyme à démasquer?
    Gregor Gordon dans Clair/Obscur?

     
  15. Philippe-Aubert Côté

    décembre 21, 2010 at 1:28

    Un autre pseudo avec beaucoup d’allitérations, tiens…

     
  16. aveugle

    décembre 21, 2010 at 5:49

    En effet 🙂

     
  17. aveugle

    décembre 21, 2010 at 8:58

    Ou encore : qui est Zachary Hicks, qui a signé le premier roman dans la collection Zone Frousse?

     
  18. J.P. April

    décembre 23, 2010 at 1:36

    Cher Science-fictionneux,

    Il était temps! J’étais sur le point de publier les prochains textes sous le pseudo de Mario May pour vous donner une chance. Je croyais qu’on me découvrirait à partir de mon style ou de mon imaginaire mais je suppose qu’on l’a oublié, ou qu’on ne le connaît pas!

    Il me semble que sous le pseudo de Marius Mars ont paru et paraîtront des textes qui ont une facture particulière au sein de la SF actuelle. Après que vous ayez examiné le pseudo, j’espère que vous regarderez aussi les textes.

    Ils doivent paraître prochainement dans un livre numérique, Le livre des titres sans livre, chez Robertneveutpaslire.com, qui publie entre autres des auteurs qui semblent afficher de joyeux pseudo, comme Marcel Mardi, Otto Bahn, Justin Thyme ou Victor Ticcoli. Le livre des titres sans livre est un « catalogue délittéraire », c’est le premier manuscrit qui m’ait été refusé, et il l’a été par quatorze éditeurs soi-disant téméraires.

    Joyeuses festouilles et bon noëllage !

    JP A+

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :