RSS

Mon film d’horreur

16 Jan

Si j’étais réalisateur, scénariste (et admettons que je serais riche, ça aide toujours!) à quoi ressemblerait mon film d’horreur?

Et bien, comme vous le savez déjà, j’ai un gros faible pour les années 80, là où les films étaient amusants, où les personnages semblaient s’amuser (contrairement à la plupart des films de nos jours où ce sont des jeunes blasés avec, en poche, tous les gadgets technologiques possibles…), où c’était des films pop-corn, à regarder dans le cadre d’un festival, où les spectateurs sursautent, rient, frissonnent. Bref : où le but du film n’était pas de déranger à tout prix, dégoûter à l’excès, voire de démoraliser le spectateur (on le sait que l’être humain est comme si, et comme ça, peut-on passer à autres choses, maintenant?)… mais de passer un bon moment, entre amis, en regardant un film qui ne se prends pas au sérieux.

Et bien, mon film, il aurait cet esprit-là, un retour vers ces années-là, loin des scènes ultra-violentes qui se prennent au sérieux qu’il est courant de voir sur les écrans de cinéma de nos jours.

Des exemples?

Parmi les films récents, il m’en vient un en tête, un film parfait selon mes goûts et qui rends hommage à tous ces films pop-corn  :

Pour les années 80, il y en a plein qui me viennent en tête mais en voici quelques-uns qui se rapprochent de ce à quoi j’aimerais que mon film ressemble :

« Demons » (de Lamberto Bava, 1985)

Bande annonce : http://www.youtube.com/watch?v=_cNjTdFHL8E

« ReAnimator » (de Stuart Gordon, 1985)

Bande-annonce : http://www.youtube.com/watch?v=OWmEReju2w0

« Creepshow » (Georges A. Romero, 1982)

Bande-annonce : http://www.youtube.com/watch?v=1bO3gyT3Imc

 

Ce troisième exemple est un film à sketchs (plusieurs petites histoires) et j’adore ce genre qui devrait être davantage exploité de nos jours. Deux excellents exemples de productions récentes (et qui sont des films à sketchs) qui auraient pu voir le jour dans les années 80 :

1) Trick R Treat (Michael Dougherty, 2007)

2) Peur(s) du noir (collectif, 2007)

 

Donc, si je résume, je ferai un film pop-corn, qui ne réinvente probablement rien mais qui est un régal pour les fans du genre. Peut-être que ce serait un film à sketchs. Mais ce qui est sûr, c’est que ça se déroulerait dans les années 80, dans un petit village. Tiens, tiens… Pourquoi pas : « Les légendes de Bromptonville »? Ça sonne bien.  Si ce serait un film à sketch, il y aurait les trois histoires suivantes : « La légende de McNeil », « La nuit du tueur » et « Le Grand Brûlé », elles se déroulent toutes là-bas. Ça commence à prendre forme, mon truc… 🙂

Prochain billet : la trame sonore de mon film d’horreur.

Et vous, à quoi il ressemblerait, le vôtre?

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le janvier 16, 2011 dans Uncategorized

 

4 réponses à “Mon film d’horreur

  1. Martin

    janvier 16, 2011 at 7:32

    Moi aussi ce serait un film à sketchs (anthologie).

    Le premier se passerait dans l’univers de la lutte pro.

    Le second serait un bon film d’horreur dans l’espace. Ça fait longtemps qu’un mariage sci-fi+ épouvante n’a pas été fait.

    Le troisième serait un hommage à Lucio Fulci et se passerait dans les années 70.

    Le dernier serait une adaptation fidèle d’une nouvelle de Lovecraft et serait en noir et blanc.

     
  2. Gen

    janvier 16, 2011 at 8:14

    Le mien ressemblerait définitivement à Trick ‘r Treat, que j’ai ADORÉ! 🙂

    Mais je pense pas que je le situerais dans les années 80. Y’a sûrement moyen de représenter des jeunes modernes qui peuvent avoir du fun! 😉

     
  3. Yanik Comeau

    janvier 17, 2011 at 1:50

    Tu me donnes le goût de voir quelques-uns de ces films qui m’ont échappé… dont le «Creepshow» original parce que j’avais vu le deux qui est un film à sketchs et que j’avais ADORÉ. À voir la distribution du premier, ça me donne vraiment le goût. Des icones du cinéma… et Carrie Nye que j’ai connue dans le soap «Guiding Light» et qui faisait peur même dans un soap ! Wow !

     
  4. aveugle

    janvier 17, 2011 at 2:05

    @Martin : Cool! 🙂
    @Gen : Super… et c’est vrai, ça pourrait être un défi intéressant de mettre en scène des jeunes d’aujourd’hui dans un contexte où ils n’ont pas accès toutes les bébelles technologiques et les chars de l’année… 😉
    @Yanik : Le premier Creepshow est un petit bijoux avec de très bons acteurs (dont Stephen King qui incarne un attardé mental), il faut que tu le vois! Tous ceux proposés dans ce billet garantissent une bonne soirée cinéma! Pop-corn inclus! 🙂

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :