RSS

Lecture no.3

21 Jan

« Les Contes de la chatte rouge »

Auteur : Élisabeth Vonarburg

Éditeur : Trampoline

Année de publication : 2010

 

Résumé de quatrième de couverture : « Lila, petite fille du Pays-d’En-Bas, habite un beau château. Sa mère a été enlevée par la Chatte Rouge, qui a emporté aussi toutes les histoires. Lila part à la recherche de cette mystérieuse mère. Des créatures fabuleuses l’aideront dans cette quête pleine d’embûches et de surprises.

Ce roman d’Élisabeth Vonarburg, empreint de merveilleux et de magie, évoque Alice au pays des merveilles. Un régal pour l’imagination.

La première édition de ce livre a été finaliste au Prix Boréal (Québec) en 1995, et au prix St-Exupéry Valeurs Jeunesses (France) la même année.

Pour le bénéfice d’une nouvelle génération de jeunes lecteurs, nous vous offrons cette édition illustrée d’un classique de la fantasy jeunesse québécoise. »

 

Commentaires de lecture : Je vais être franc avec vous, c’est le premier livre de fiction que je lis d’Élisabeth Vonarburg, cette grande dame de la science-fiction québécoise. Par le passé, j’ai lu quelques nouvelles dans divers collectifs et revues et j’ai lu à deux reprises son excellent ouvrage « Comment écrire des histoires ».

Ayant participé à son atelier d’écriture, je savais, avant même de commencer à lire « Les Contes de la chatte rouge » que j’allais avoir droit à de la qualité, à un style travaillé et à une bonne histoire.

Je ne me suis pas trompé, j’ai adoré ce roman de fantasy jeunesse magnifiquement illustré par Marie-Claude Roch (chaque illustration vaut le détour, chacune est une véritable oeuvre en soi). L’histoire est bien ficelée, et réserve quelques surprises bien pensées au lecteur, enfant ou adulte, qui y vivra une belle aventure dans un imaginaire fertile, celui d’une grande auteure.

La personnage principale, la jeune Lila (pas de S) est attachante, curieuse et n’a pas froid aux yeux, même devant les plus terribles créatures qui se présentent sur son chemin.

Au-delà du conte, au-delà de cette quête initiatique, il y a un hommage aux histoires, à toutes les histoires qui colorent notre vie, depuis l’enfance jusqu’à l’heure de notre mort.  Sans elles, l’humanité serait bien terne.

Merci à Élisabeth Vonarburg pour ce magnifique roman que je recommande sans hésitation à tout le monde, peu importe l’âge, peu importe la provenance… Vous croirez, vous aussi, à ces contes de la chatte rouge!

 

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le janvier 21, 2011 dans Uncategorized

 

Une réponse à “Lecture no.3

  1. Isabelle Lauzon

    janvier 22, 2011 at 1:37

    J’ai moi aussi adoré ce conte. Touchant, remarquablement bien écrit, et surprenant par moments. À lire pour retrouver son coeur d’enfant!

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :