Lecture no.6 : JeunAuteur

Titres : « JeunAuteur tome 1 et 2 »

Auteur : Stéphane Dompierre

Dessinateur : Pascal Girard

Éditeur : Québec-Amérique

Collection : CodeBar

Année de publication : 2008 (tome 1) et 2010 (tome 2)

Commentaire de lecture : Cette semaine, je me suis plongé dans ces deux petites bandes dessinées qui traitent de la vie d’un auteur aspirant qui affrontera mille et unes pour voir son premier roman publié. Et dans le deuxième tome, comment survivre à la publication et à la promotion de ce premier roman.

C’est un personnage aussi fainéant qu’attachant, aussi drôle que vrai dans ses réactions, réflexions et mimiques face à la machine souvent terrifiante du monde littéraire et de tout ce qui y est associé.

On m’avait dit beaucoup de bien de ces deux livres et même si j’avais hâte de les lire, je ressentais un certain doute à savoir si j’allais trouver les blagues drôles ou non (c’est très rare que je ris en lisant un livre). Mais là, je me suis surpris à rire à plusieurs reprises parce que je me reconnais dans cet écrivain face à sa solitude, à ses craintes et ses espoirs.

Bref, j’ai adoré.

Je le recommande à tous les auteurs, aspirants auteurs, lecteurs, à tous ceux curieux d’entrer dans la tête et l’appartement d’un jeunauteur, guidé par l’imagination et le talent de Stéphane Dompierre (dont j’avais adoré l’explosif « Morlante », publié chez Coups de tête).

Je ne sais pas s’il y aura un troisième tome mais je le souhaite car j’aimerais beaucoup connaître la suite des (més)aventures de ce personnage dessiné par Pascal Girard (dont voici l’univers virtuel : http://www.paresse.ca/dessins/) et dont les gags pourraient donner vie à une excellente web-série, à mon avis.

Et vous, êtes-vous des jeunauteurs?

 

Publicités

6 réflexions sur “Lecture no.6 : JeunAuteur

  1. Oui, j’ai adoré moi aussi 🙂 Et je crois que la web série serait pas mal, en effet 😉 Surtout celle avec le hahahahahahhahaa quand il dit écrire un roman.

  2. J’ai dévoré!
    La plus drôle, quand l’éditeur commande un second livre: « qu’est-ce qui n’allait pas avec le premier? »

  3. Je me suis procuré le premier tome par curiosité et j’ai adoré, mais je n’achèterai pas le second. On veut carrément rire de nous ! Pour le même prix, on peut se procurer une BD couleur de 42 pages. Si au moins, le prix était raisonnable pour ce petit format à l’absence de couleur. Mais 14$ plus nos deux taxes ? Non merci!

  4. Oui je suis une jeunauteur ! 😉 j ai lu ces deux livres peu de temps apres leur publication ( aah le plaisir d etre libraire!) et j ai bien aime, sans capoter par contre. Je trouve que la sauce est etiree quelque fois….et le prix,je suis d accord avec vous Michel, ce n est pas raisonnable!

  5. @Idmuse : Tout à fait. 🙂
    @François : Oui, moi aussi, je l’ai bien ri!
    @Michel : C’est pour ça qu’il y a des bibliothèques, je n’achète pas tout ce que je lis sinon mon porte-feuille m’en voudrait!
    @Anne-Marie : Tu travaille à quelle librairie?

  6. Pingback: Jeunauteur, tome 1 : souffrir pour écrire | Les lectures de Caro

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s