RSS

Lecture no.10

11 Mar

Titre : « La maison au fond de l’impasse »

Auteur : Frédérick Durand

Éditeur : Vents d’ouest

Année de publication : 2011

Résumé de quatrième de couverture : « La vie de Marc Leblanc bascule lorsqu’il perd son emploi et sa compagne. Pris de crises mystiques qui le poussent à appeler Dieu à son secours, il constate bientôt que ses prières sont inutiles. Déterminé à ne plus souffrir et à retrouver son équilibre, Leblanc décide alors d’agir selon les volontés du diable, convaincu que Satan, lui, saura le remercier en le comblant de bienfaits… Mais le diable est un maître exigeant qui ne saurait se contenter de peu. Jusqu’où peut-on jouer son jeu sans perdre bien plus que sa raison?

À la fois roman psychologique et thriller fantastique, ce récit qui se couvre parfois d’un voile onirique raconte la dangereuse quête métaphysique d’un homme dont la rupture avec le quotidien s’accroît chaque jour davantage.

Frédérick Durand a publié douze romans, un recueil de nouvelles et trois recueils de poésie chez différents éditeurs, de même que des nouvelles, des articles et des comptes rendus, en anglais et en français, pour divers périodiques. Son recueil d’histoires fantastiques À l’intention des ombres a été récompensé par le Prix Jacques-Brossard et par le Prix de littérature Clément-Morin. »

Commentaire de lecture : Dans un précédent billet, j’avais dit que j’achèterais ce roman au Salon du Livre de Trois-Rivières mais je n’ai pas pu m’empêcher de me le procurer au Salon de l’Outaouais quand je l’ai aperçu dans le kiosque des éditions Vents d’Ouest.

Ce n’est un secret pour personne, l’auteur Frédérick Durand est l’un de mes auteurs préférés, toutes nationalités confondues et chacun de ses livres réussit à me surprendre tant par le style aussi maîtrisé que poétique que par cet imaginaire unique et sans limite.

Pourtant, à chaque fois, j’ai peur que le prochain me fera décrocher comme ça m’est arrivé avec certains auteurs au cours de mes lectures.

Et bien, ce n’est pas avec « La maison au fond de l’impasse » que ça arrivera, heureusement! Le petit dernier de Durand est excellent, aussi bon que « La nuit soupire quand elle s’arrête » et que « À l’intention des ombres ». L’intrigue rappelle les classiques de la littératures fantastique comme « Le Horla »  de Maupassant, par exemple, où un individu est tourmenté par d’horribles doutes : est-il en train de perdre peu à peu la raison ou s’il y a vraiment une présence surnaturelle, voire diabolique, dans sa maison?

« J’habite dans une maison bizarre, anguleuse, tout droit sortie d’un rêve fiévreux. »

Comme dans les autres livres de Durand, l’ambiance, à fois terrifiante et surréaliste, s’installe sournoisement, tangible et digne des meilleurs films de Jean Rollin, Dario Argento et Lucio Fulci (avis à ceux qui recherchent des romans empreints de cette ambiance particulière, onirique, étrange, hors de ce monde).

L’écriture happe le lecteur dès les premières lignes et l’amène dans un état presque hypnotique, par des répétitions, des ritournelles bien pensées, des symboles issus du monde du rêve, un rêve glacial où « la nuit gratte à la fenêtre pour entrer »…

On entre aisément dans l’histoire mais on en ressort troublé, contaminé par les sombres visions – cauchemars? – du personnage principal Marc Leblanc. La finale est surprenante, grandiose, et restera gravée en moi encore longtemps.

Et vous, répondrez-vous à l’invitation de Frédérick Durand? Oserez-vous entrer dans l’univers fantasmagorique de cette maison au fond de l’impasse?

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le mars 11, 2011 dans Uncategorized

 

2 réponses à “Lecture no.10

  1. David Hébert

    mars 11, 2011 at 4:07

    Je suis en pleine lecture de ce roman, et j’avoue que pour avoir vécu une infestation de punaises l’été dernier, la phobie des petits insectes réussi à créer chez moi une forte nausée…

     
  2. aveugle

    mars 11, 2011 at 7:53

    Héhé! 🙂

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :