RSS

Lecture no.12 : 13 histoires diaboliques

31 Mar

Titre : « 13 histoires diaboliques »

Auteurs : Stephen King, Paul Hazel, Dennis Etchison, Clive Barker, Thomas Tessier, M. J. Harrison, David Morell, Peter Straub, Charles L. Grant, Thomas Ligotti, Ramsey Campbell, Whitley Strieber, Jack Cady

Éditeur : Pocket

Collection : Terreur

Année de parution : 1992

 

Résumé de quatrième de couverture : « Aujourd’hui, vampires et monstres ne sont plus seulement parmi nous. Ils sont en nous. Atrocement, irrémédiablement humains.

Un reporter de faits divers sanglants, plus sanguinaire des vampires… Un peintre génial et fou dont la création recèle des secrets mortels… Des cauchemars d’enfants exorcisés à l’occasion d’un deuil… Une piscine qui s’ouvre sur un autre monde… Une nuit de violence et de peur dans un cimetière indien profané. »

 

Commentaire de lecture : Avant de commencer cette lecture, j’étais mitigé : j’avais bien hâte, j’adore les recueils de nouvelles d’épouvante mais, en même temps, j’avais peur que ce ne soit qu’un ramassis de clichés sans grande originalité.

J’ai été surpris pour plusieurs raisons. Tout d’abord, j’ai l’impression que dans ces pages ont été réunis les meilleures histoires (ou presque) de chacun de ces maîtres de l’horreur. Le titre original (Prime Evil, paru en 1988) nous informe, en quelque sorte, de ce à quoi le lecteur sera confronté : des manifestations d’un mal originel, troublant, sans limite… et ce mal, il est dans chacun de nous. Dans ce recueil, les pires monstres ne sont pas issus d’un imaginaire ténébreux… ce sont les êtres humains. Bon, aujourd’hui, ça peut sembler dépassé mais il n’est pas paru de nos jours non plus, ce livre.

Chacune des nouvelles présentent des personnages intéressants, aussi attachants que dangereux, mais aussi, et surtout, un style bien maîtrisé (et pour une fois, dans ce genre de livre, la traduction française ne m’a pas paru défaillante). Plusieurs histoires mettent en scène des écrivains (ou artistes) qui se questionnent sur leur métier, sur l’écriture, sur le milieu… Je ne m’attendais pas à ça : en plus des frissons promis, j’ai eu droit à des réflexions pertinentes sur mon propre cheminement d’auteur.

Des cauchemars qui donnent la frousse. Une frousse qui ne vous lâchera pas de sitôt.

Une belle surprise, dans mon cas.

 

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le mars 31, 2011 dans Uncategorized

 

4 réponses à “Lecture no.12 : 13 histoires diaboliques

  1. Frédéric Raymond

    mars 31, 2011 at 7:47

    Treize histoires diaboliques est le classique des classiques en ce qui concerne les recueils d’histoires d’horreur. De l’introduction a été tirée l’une des citations les plus connues concernant l’horreur, à savoir que l’horreur n’est pas seulement un genre, mais une émotion. L’anthologie contient une de mes nouvelles favorites: Orange pour l’angoisse, bleu pour la folie, de David Morrell.

     
  2. aveugle

    mars 31, 2011 at 8:00

    L’introduction à elle seule vaut le détour. 🙂
    Et moi aussi ma nouvelle favorite est « Orange pour l’angoisse, bleu pour la folie ». C’est excellent!

     
  3. Frédéric Raymond

    mars 31, 2011 at 8:06

    Je ne sais pas si elle a été traduite, mais la nouvelle de zombie de Morrell « Dead Image » vaut vraiment le détour. La dernière phrase est savoureuse. Si tu la veux, fait moi signe, je vais t’en filer un copie.

     
  4. Gen

    mars 31, 2011 at 10:50

    Ah tiens, moi il m’avait déçue un peu ce recueil. Certaines nouvelles sont excellents (et l’intro vaut le détour), mais j’avais trouvé que d’autres étaient plutôt faibles.

    Cela dit, ça fait longtemps que je ne l’ai pas lu…

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :