RSS

Passons au salon!

02 Juin

Les salons du livre, c’est important.

Et au Québec, on est chanceux d’avoir une association pour soutenir de telles célébrations de la littérature. Aussi, il y a de nombreux petits salons qui sont organisés dans les écoles ça et là dans de nombreuses villes.

Quand on se met à participer à plusieurs d’entre eux (en tant qu’auteur, éditeur, représentant, bénévole, lecteur, etc), des liens se tissent assez rapidement avec pleins d’autres passionné(e)s de ce milieu, qui devient une famille, en quelque sorte. Des contacts, des ami(e)s, avec qui on peut partager ce qu’on aime, et de qui on peut apprendre beaucoup.

J’ai un peu de mal à comprendre les auteurs qui n’aiment pas les salons du livre. Oui, au début, ça peut être gênant, terrifiant… mais dites-vous que chaque personne rencontrée (lecteur ou non) fait avancer votre livre, votre rêve un peu plus loin. Sur le coup, on ne s’en rends pas nécessairement compte mais il faut laisser le temps aux choses de s’installer.

 

C’est sûr que certains aimeraient que tout se passe vite, d’un coup, là! (Attention aux succès trop rapides, ça finit souvent en feu de paille) Mais si on est patient et qu’on croit en ce qu’on fait (en se donnant les moyens pour réussir, bien entendu!), ça va de l’avant. Toujours.

Alors, les timides, sortez de votre antre et venez au salon! Il y en a aux quatre coins du Québec, pas besoin d’aller bien loin de chez vous. Et si vous me voyez (je porte souvent un chandail ZONE FROUSSE vert fluo), venez me saluer, je vous présenterai à d’autres gens, ce sera déjà un début.

 

Publicités
 
3 Commentaires

Publié par le juin 2, 2011 dans Uncategorized

 

3 réponses à “Passons au salon!

  1. Gen

    juin 2, 2011 at 2:10

    T’es effectivement une personne précieuse à connaître pour naviguer un salon du livre! 😉 Je ne sais plus à combien de personnes tu m’as présentée! hihihihi J’ai bien hâte de pouvoir te rendre la pareille! 🙂

     
  2. Julie L.

    juin 2, 2011 at 6:16

    Moi, j’ai été ravi de jaser avec toi l’année passée au Salon du livre de l’Estrie. Tu en sais des choses c’est sûr! Moi, à ma première participation au salon, je me sentais petite comparé aux autres, ne sachant trop à quoi m’attendre et bien j’ai bien aimé et moi non plus je ne comprends pas pourquoi certains auteurs n’aiment pas les salons…à moins qu’ils soient agoraphobe:P C’est tellement enrichissant et on fait toujours de belles rencontres et ça élargit notre cercle d’amis comme tu dis!

     
  3. Démie

    juin 2, 2011 at 8:00

    Ah! Oui… Je suis de celles qui se cachent encore… Ce n’est pas le fait que ce soit un « salon du livre », mais le bain de foule, qui est mon problème… 😦 Pas que je n’aime pas les gens, non, mais un bain de foule (grosse foule genre le salon du livre de Montréal le Samedi après-midi), une heure après, je suis drainée comme si j’avais dansé jusqu’à 3h du matin!! =( Et c’est encore plus difficile à organiser avec une puce de 2½ ans, mais… je sais que je devrais m’y remettre! ^_^

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :