Bonne lecture!

 

Il y a toujours quelque chose qui me surprend dans les salons du livre. Quand je vais voir un auteur pour lui demander une dédicace et qu’il ne trouve rien d’autre à écrire que : « Bonne lecture. »

Quoi? Seulement ça?

J’ai l’air de demander la lune… Non, pas du tout. Il me semble que si quelqu’un a l’imagination assez développée pour pondre un roman (ou plusieurs), il doit bien lui rester encore quelques mots en tête pour quand viendra le moment des séances de signature.

Dans mon cas, je ne suis pas trop déçu car j’y suis de toute façon dans les salons. Mais je me mets dans la peau d’un lecteur qui vient, parfois de loin, spécialement pour rencontrer cet auteur-là en particulier et qui a des attentes.

Par contre, ce que j’adore, c’est quand j’ai l’impression que c’est personnalisé. Que l’auteur a prit un petit temps pour jaser avec le lecteur, et qu’il puisse en glisser un bref détail dans la dédicace.

Ou encore quand la dédicace a un lien direct avec le contenu du livre. Par exemple, si son histoire traite d’une boutique hantée, il pourrait écrire : « À Jonathan, qui a survécu à LE JUS DU DIABLE, oseras-tu visiter la terrible boutique du professeur Macabro? »

Disons qu’il ne dispose pas de beaucoup de temps, il n’a qu’à raccourcir : « À Jonathan, survivras-tu à cette terrible visite? »

C’est déjà plus intéressant que « Bonne lecture. »

C’est pour ça que je signe toujours quelque chose de différent, à chaque fois. Si je n’ai pas de mémoire pour les chiffres, j’en ai une pour les mots. Et je trouve ça important que chaque lecteur qui vient me rencontrer ne se sente pas comme un numéro, comme un simple acheteur. Non, c’est quelqu’un qui a prit le temps de choisir ce livre-là en particulier et qui vient me rencontrer.

 

 

12 réflexions sur “Bonne lecture!

  1. Je suis d’accord avec toi, Jonathan.
    J’ai encore en tête le petit mot que tu as laissé à un jeune lecteur de Ville-Marie : Bonne chance avec la peur!
    J’ai trouvé ça vraiment génial!

    Carole

  2. J’aime beaucoup la méthode de Joël qui nous signe « en souvenir de… » Ça permet de se rappeler quand est-ce qu’on a obtenu la dédicace.

    … et là tu me fais réaliser que d’ici le lancement de mon bouquin, soit je me résouds à piquer la méthode de Joël, soit je me fais aller les méninges, soit je pratique mes hiraganas et je signerai « bonne lecture » en japonais… 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s