RSS

Ça vous marque

26 Juin

Ce qui se passe dans votre jeunesse vous marque pour toujours.

Et ce que vous voyez à la télévision aussi.

Pour moi, quand j’étais au primaire, la télévision représentait (et peut-être encore au présent) une ouverture sur un autre monde. Pour moi, ça n’a jamais été seulement : « bon, je n’ai rien à faire, je vais regarder un film… » Non, moi, c’était un véritable évènement à chaque samedi soir, le programme double de TVA, avant que mon père achète notre premier magnétoscope, avant qu’on puisse enregistrer ou louer des films (ce que je n’imaginais pas qu’on pouvait faire avant de le voir de mes yeux, on était dans les années 1980, j’avais 6 ans)

Bref, dans ce temps où si tu ratais le début d’un film, tu devais attendre longtemps avant de le revoir (et où ça prenait trois ans avant de voir à la télé ce qui passait au cinéma).

Au fil des années, des images me revenaient en tête, des fragments de films, quelques scènes mais sans connaître le titre. Ces images ont fini par me hanter et par m’obséder même. J’en parlais à plein d’autres cinéphiles pour tenter de remonter à la source, de savoir quels étaient ces films que j’avais vu à 6, 7 ans, à la télé…

Je devais les revoir.

Et au fil des années (vers 2005, 2006), je les ai retrouvés ou, du moins, certains d’entre eux. C’est comme, pour un archéologue, d’enfin trouver le trésor qu’il recherche depuis longtemps. C’est le même sentiment, celui de ne pas simplement avoir imaginé que tel bout de film, qu’il existe pour vrai! Bon, dans les faits, ils ne sont pas tellement bons mais ça m’a fait du bien de les revoir.

Strange Invaders (Les envahisseurs sont parmi nous, 1983) :

http://www.youtube.com/watch?v=35Ze9l0tYgQ

J’avais une peur bleue des extra-terrestres (pour tout vous dire : E.T. me terrifiait et j’étais sûr qu’il se cachait dans la cave de la maison de mes parents et qu’il attendait que je descende au salon pour venir me toucher de ses longs doigts). Et quand j’ai vu « Strange Invaders », j’ai pleuré toute la nuit tellement j’avais eu peur, surtout une scène où un homme se cache pour espionner un individu au comportement étrange et voit cet individu s’arracher la peau du visage pour révéler sa véritable apparence! (Bon, ce film se révèle être une comédie, une parodie de films de SF des années 50 mais pour moi, c’était le sommet de la terreur).

*

Deadly Blessing (La ferme de la terreur, 1981) :

http://www.youtube.com/watch?v=q5bagblnFSY

Ce film (de Wes Craven) avait été diffusé l’après-midi et quelques fragments étaient resté dans ma mémoire pour créer un film effroyable (vous devinez que dans les faits, ce n’est pas du tout terrifiant et que l’histoire est bien différente que celle que je m’étais créée…) : un homme qui habite sur une ferme se lève la nuit parce qu’il entend des bruits dehors. Il s’y rend et se fait tuer. Dès le lendemain, à l’enterrement, sa femme voit sur une colline près du cimetière des silhouettes, des hommes vêtus de noir qui la regardent, elle sera la prochaine. Ils l’attendent dans la grange… Ça, c’est le film que je m’étais créé et j’ai cru pendant longtemps l’avoir imaginé.

*

Warning sign (Contact mortel, 1985) :

http://www.youtube.com/watch?v=iUCJYHM3C9E

« Warning Sign » m’avait presque autant effrayé que « Strange Invaders » car il touchait un point vital : la fatalité. Paf! Ça arrive et vous n’y pouvez rien. Pour un enfant de 7, 8 ans, c’est vraiment terrifiant. Ce film est un ancêtre du premier « Resident Evil » : un virus se répand dans un laboratoire et donne la rage meurtrière à tout ceux qu’elle contamine. Heureusement, plus personne ne peut sortir de cette bâtisse. Mais les deux héros du film doivent y entrer pour aller secourir des gens non-contaminés qui sont prisonniers… Vêtu de combinaison spéciale, ils entrent, mitraillette à la main. J’étais terrifié. Surtout quand un des deux héros se rend compte que sa combinaison est trouée, ça y est, il est infecté. Le lendemain, à l’école, on parlait tous de ce film, il nous avait tous traumatisé.

*

Blastfighter (L’exécuteur-exterminateur, 1984) :

http://www.youtube.com/watch?v=Z-YTFwIiSqU

Parfois, mon grand-frère Francis m’amenait chez un voisin, son meilleur ami, pour regarder des films. Et là, c’était cette copie italienne de Rambo (que je n’avais pas encore vu) qui jouait. Ce n’est pas un film d’horreur mais il m’avait fait peur. Tous les chasseurs d’un petit village se liguent contre un seul homme, qui doit retrouver son arme spéciale (chaque balle fait quelque chose de différent : fumée, explosion, etc) pour pouvoir se défendre. Beaucoup de scènes d’action et un meurtre (la femme qu’il aime se fait tuer : ça, ça m’avait marqué) pour mener à l’affrontement final entre deux frères : chacun a une balle, l’un survivra, l’autre non. J’étais paralysé sur ma chaise.

*

Il y a encore certaines scènes qui m’habitent, certains films que je recherche sans savoir le titre.

En voici un exemple : un combat qui se déroule dans une usine où des pâtés à la viande sont préparé sur des tapis roulants. Deux hommes se battent, aux poings, et l’un d’eux tombent dans la machine à préparer les pâtés.

Une autre scène qui me hante : deux garçons se chicanent en haut d’un genre d’observatoire en bois et l’un deux pousse l’autre en bas (celui-ci meurt). Le survivant descend en courant, et commence à manger de la terre, pour se punir, en pleurant.

Savez-vous à quels films appartiennent ces scènes?

 

 

 

 

Publicités
 
16 Commentaires

Publié par le juin 26, 2011 dans Uncategorized

 

16 réponses à “Ça vous marque

  1. Ed.Hardcore

    juin 26, 2011 at 3:35

    Le film de pâtés de viande, ça ne serait pas The Corpse Grinders ?

     
    • Nic

      juin 27, 2011 at 12:46

      Ou Soleil Vert?

       
      • aveugle

        juin 27, 2011 at 8:26

        Bonne idée, je vais regarder, ça fait tellement longtemps que je n’ai pas vu ce film…

         
  2. aveugle

    juin 26, 2011 at 4:33

    Je n’y avais pas pensé, je vais regarder ça! 🙂 Merci!

     
  3. Julie

    juin 26, 2011 at 5:34

    Ouf! Même si on est de la même génération, on n’a pas les mêmes souvenirs cinématographiques…

    Moi, j’avais peur de Chucky, mais E.T., je le trouvais très sympathique.

     
  4. aveugle

    juin 26, 2011 at 6:10

    C’est vrai, comme quoi, on ne peut jamais généraliser sur une génération. 🙂
    Il faudrait qu’ils fassent un « E.T. VS Chucky » 😉

     
    • Julie

      juin 26, 2011 at 8:09

      Ouais, ou pour inclure la génération suivante, une suite à « Histoire de jouets » (Buzz, Woody…), mais avec Chucky dans le bac à jouets.

       
      • aveugle

        juin 27, 2011 at 8:26

        Haha! 🙂

         
  5. Philippe-Aubert Côté

    juin 26, 2011 at 10:06

    E.T. qui vient te toucher avec son doigt long…

    Hum.

     
    • aveugle

      juin 27, 2011 at 8:27

      C’est vrai que ça suggère autre chose… 😉

       
  6. Martin

    juin 27, 2011 at 4:43

    J’ai presque tous retrouvés les films qui m’avaient traumatisés ou fascinés étant enfant.

    Le seul que je cherche toujours est un film ou téléfilm d’anthologie où l’une des histoires est celle d’un homme qui déteste le nouveau chien de sa conjointe. Un moment donné, il complote pour assasiné le chien. De retour chez-lui, il retrouve le chien mort.

    Il l’amène chez le vet et retourne chez-lui. Le Vet l’appelle et lui dit que le chien est mort étouffé après avoir mangé des doigts humains. Pendant que l’homme est au téléphone, on voit surgit derrière lui un voleur avec un couteau et une main ensanglanté en se doutant que ça finira pas bien pour M. l’anti-chien 😉

    Si jamais vous retrouvez le titre, faites-moi signe…

    Les autres films que j’ai pu retrouvés sont:

    Experiment IV: vidéoclip de Kate Bush dans lequel une Banshee massacre un base militaire au complet.

    The Island: une bande de pirate de l’époque de Jack Sparrow toujours vivants dans notre présent s’attaquent à un homme et son fils en vacance aux Bermudes. Ça finit en bain de sang LOL

    Invitation to hell: Un téléfilm de Wes Craven où un ingénieur revetit un scaphandre d’astronaute hyper hight tech pour aller sauver sa famille retenue prisonnière dans un Hôtel tenu par une femme qui s’avère le Diable. L’Hôtel est un portail vers l’Enfer. Ça m’avait vraiment foutu la trouille 😉

    Malheureusement ce film a très mal vieillit. Il mériterait un remake…

    Rituals AKA Ils étaient Cinq. Film canadien rip-off de Delivrance mais terrifiant.

    Pour terminer, je n’oublierai jamais le Monstre dans Cosmos 1999 qui bouffait des humains pour les recracher momifiés!

     
    • aveugle

      juin 27, 2011 at 8:28

      Cool! Merci pour ta liste, Martin! 🙂
      Malheureusement, je n’ai aucune idée du film que tu cherches…

       
  7. Frédéric Raymond

    juin 27, 2011 at 5:40

    Ma mère n’avait pas voulu que je vois E.T. parce qu’elle pensait que ça allait me traumatiser.

     
    • aveugle

      juin 27, 2011 at 8:29

      Et elle avait bien raison! 😉

       
  8. Carl

    juin 28, 2011 at 3:12

    Ha ! Le bon vieux temps !
    J’avais mal lu ton titre, je pensais que tu avais écrit : « Ça vous manque », mais je réalise que ça marche quand même. Moi, comme je te l’ai dit, j’étais plus du genre des péplums de fantasy avec des femmes soumises et des guerriers musclés, mais je suppose que la différence n’est pas grande. Moi aussi, j’ai réussi à retrouver pas mal tous les titres qui m’ont marqué. Que de souvenirs…

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :