RSS

Une bonne lancée

09 Juil

Depuis la fin des salons du livre, j’écris.

Je me sens sur une bonne lancée, à chaque jour son lot de mots.

En juin, j’y suis allé de 500 mots par jour. Depuis début juillet, j’ai augmenté à 1000 mots par jour.

Ce qui me permet d’avancer des projets et de ne pas les faire traîner pendant des mois et mois pour rien.

Souvent, j’écris le matin, ce qui me permet de m’occuper de d’autres choses l’après-midi.

Le 21 juin, je terminais « SAM », la novella pour la Maison des Viscères. Présentement, je suis dans la réécriture. J’adore réécrire. Certains auteurs haïssent ça pour mourir, moi j’adore. La matière brute, tous les éléments sont déjà en place, il ne suffit que de couper certains bouts, rallonger d’autres scènes, préciser des trucs, et les dialogues, bien sûr, les fameux dialogues. À chaque fois, c’est comme si j’avais assemblé un casse-tête en noir et blanc et qu’il me restait à y ajouter de la couleur.

Le 22 juin, je commençais l’écriture d’un projet secret, quelque chose qui va vraiment vous plaire, je le sais mais que je ne peux pas vous parler pour l’instant sous peine de me faire écouiller 😉

Comme certains l’ont peut-être remarqué dans la section MES PUBLICATIONS, j’y ai annoncé les prochaines histoires que je publierai. Les voici :

– Jungleries (nouvelle, fanzine Nocturne : les charmes de l’effroi no.2, été 2011)

– Sam (novella, Éditions La Maison des Viscères, automne 2011)

 Salle 4 (nouvelle, revue pagESBlanches spécial Monstres, automne 2011 )

– Mes parents, des monstres? (roman jeunesse, Éditions Z’ailées, collection Zone Frousse, automne 2011)

 

Plus de détails bientôt…

Publicités
 
6 Commentaires

Publié par le juillet 9, 2011 dans Uncategorized

 

6 réponses à “Une bonne lancée

  1. Michel Gingras

    juillet 9, 2011 at 1:02

    Faut croire que je n’ai pas L,étoffe d’un écrivain, je ne parvient pas à terminer des histoires autre que des nouvelles et ne réussi pas à faire le minimum idéal de 500 mots par jour.

     
    • aveugle

      juillet 13, 2011 at 11:49

      Il n’y a pas de règle à suivre pour être écrivain. Tu as déjà publié des nouvelles : tu es un écrivain. 🙂

       
  2. Frédéric Raymond

    juillet 9, 2011 at 7:01

    La maison des viscères a hâte de lire la prochaine version de SAM! Si tu as du fun à la réécrire, c’est signe que tu ajoute du gore, et ça, ça va rendre La maison des viscères très heureuse!

    De mon côté, j’essaie de limiter la production de mots ces temps-ci pour pouvoir finir de réécrire un certain roman. D’habitude, j’adore la réécriture, mais ce texte m’intimide beaucoup. Étrange la relation qu’on peut avoir avec certaines de nos créations.

    @Michel Pas besoin d’écrire 500 mots par jour. Je suis arrivé à de bons résultats en écrivant 1000 mots semaine, et à d’encore meilleurs en écrivant 100 mots par jour!

     
    • aveugle

      juillet 13, 2011 at 11:51

      En tout cas, j’espère que vous allez aimer ce que je rajoute… 🙂

      Étrange pour le texte qui t’intimide…

      Pour le nombre de mots, tout à fait, il n’y a pas de régles à suivre. Chacun son propre rythme.

       
      • Frédéric Raymond

        juillet 13, 2011 at 7:34

        La solution que j’ai trouvée (à mon problème de texte intimidant), c’est de continuer de travailler. Petit à petit, je comprends mieux le problème que je dois résoudre et je commence à trouver des pistes de solutions. Comme quoi la clé c’est de travailler.

         
  3. Mathieu Fortin

    juillet 19, 2011 at 7:52

    Excellent, Jo! J’ai bien hâte de lire tout ça!!!

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :