La SFFQ en film!

Les romans de science-fiction et de fantastique québécois ont connu par le passé quelques excellentes adaptations cinématographiques.

Entre autres, le roman « La Peau Blanche » de Joël Champetier a connu une seconde naissance en 2004 sur grand écran.

Et en 2003, « Sur le Seuil » de Patrick Senécal a envahi les salles de cinéma québécoises.

Maintenant, quel livre de SFFQ aimeriez-vous voir adapté au cinéma? Et on règle tout de suite le principal obstacle : l’argent. On s’amuse, on fait semblant qu’on est riche et qu’on pourrait financer le projet.

Pour ma part, je pense à deux livres que j’adorerais voir en film :

«Là-haut sur la colline » de Claude Bolduc, publié aux éditions Vents d’ouest.

« Au rendez-vous des courtisans glacés » de Frédérick Durand, publié chez Veuve Noire éditrice.

Et vous, quels seraient vos choix?

Publicités

18 réflexions sur “La SFFQ en film!

  1. Il y a Temps Mort, qui me fait penser à un pré-L’Aquilon plus catastrophique, qui a l’air très intéressant : http://www.tempsmort.tv/episodes/

    Sinon, j’aimerais bien voir quelques-unes des nouvelles de Silencieuses et de Morphoses adaptées, ou encore Flyona.

    En dehors des Six Brumes, Une Fêlure au flanc du monde d’Éric Gauthier vaudrat le détour.

    Mais un film vraiment surprenant serait celui monté à partir du Silence de la Cité d’Élisabeth Vonarburg. Je suis à peu près convaincu que personne n’osera s’y attaquer, malgré les grandes qualités du texte. C’est trop cérébral et dérangeant.

    • Une fêlure au flanc du monde pourrait effectivement être vraiment intéressant en film. 🙂
      Et adapter Vonarburg au cinéma serait un tour de force que j’aimerais voir moi aussi!

  2. Il y a eu une tentative, il y a très longtemps dans une galaxie très loin d’ici, pour adapter « Le Silence de la cité ». Il y a eu au moins l’écriture d’un scénario. J’aimerais assez voir « Au rendez-vous des courtisans glacés »: un film parfaitement réalisable avec un budget minimal.
    Mais bon, si on rêve et qu’on ne se préoccupe pas la question du financement, je veux bien une mini-série adaptée de « La Mémoire du lac ».

    • Ah oui? Et est-ce que c’était Élisabeth qui écrivait le scénario?
      Et wow, une mini-série adaptée de « La mémoire du lac », ce serait génial! Il y a bien eu GRANDE OURSE, pourquoi pas celui-là?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s