RSS

Un voyage au-delà de l’insolite

19 Jan

Titre : Odyssées chimériques

Auteur : Claude Lalumière

Éditeur : Alire

Année de publication : 2011

(Année de publication de l’édition originale en anglais : 2010)

Résumé de quatrième de couverture : Imaginez que de minuscules dieux capricieux règnent sur un monde de femmes, ou que des zombies élèvent du bétail humain…

Imaginez que le fils de Hochelaga, le super-héros qui veille sur la ville de Montréal, doive choisir entre son héritage et sa religion, ou que, amoureux fous des araignées, un jeune homme timide rencontre un couple fabuleux qui vénère la grande divinité araignée primitive…

Imaginez Cléo, une artiste peintre qui angoisse parce qu’elle a donné sans le savoir le nom d’un dieu éléphant à sa fille, un dieu qui lui annonce dans ses rêves son retour apocalyptique, ou encore Romain, au sommet du mont Royal alors que la lune ronde se lève, qui espère devenir cette nuit l’avatar du Loup, celui qui mène la Chasse aux chimères monstrueuses qui sillonnent l’île dévastée…

Imaginez un pêcheur à la retraite pris au coeur d’un conflit entre des dieux et des super-héros, imaginez des adolescents qui luttent pour leur survie après la venue d’une ère glaciaire surréaliste, imaginez…

…Odyssées chimériques : un recueil de douze nouvelles à nulle autre pareilles, illustré par Rupert Bottenberg et préfacé par James Morrow.

Commentaire de lecture : Imaginez… Il n’y a sans doute pas de mot plus efficace pour décrire l’expérience unique qu’offre ce livre à son lecteur. Quand on entre dans l’univers particulier de Claude Lalumière, on ne peut pas s’attendre, mais vraiment pas, à toutes les surprises qui nous attendent.

Je me souviens qu’au dernier Congrès Boréal (printemps 2011, à Montréal), j’étais participant à une table ronde en compagnie de Claude Lalumière. La discussion portait sur un questionnement : peut-on encore proposer quelque chose de nouveau, en tant qu’écrivain, en mettant en scène des créatures aussi typées que le vampire ou le zombie, par exemple? Je me souviens que mon opinion penchait plus pour une réponse négative alors que Claude Lalumière était d’un tout autre avis : oui, c’est encore possible de nos jours.

Et bien si j’avais pu lire Odyssées Chimériques avant cette table ronde, j’aurais été d’accord avec lui. Parce que, sérieusement, ce recueil ne ressemble à rien de ce que j’ai pu lire avant et pourtant il utilise des thèmes à la base assez classiques.

Ce recueil s’adresse autant à ceux qui aiment les histoires de super-héros qu’à ceux qui dévorent des récits de morts-vivants ou de loups-garous ou de… Les possibilités, les fusions entre les genres de l’imaginaire (science-fiction, fantasy, fantastique) semblent illimitées, portées par la plume de Claude Lalumière. Cet amalgame, ce mariage insolite se présente le plus naturellement du monde dans ces onze nouvelles, ce qui rend, à mes yeux, Odyssées chimériques un véritable tour de force, une réussite et un des meilleurs recueils de nouvelles que j’ai lu.

Vous voulez être dépaysés? Ce livre se distingue des autres comme une boite mystérieuse dans le fond d’une boutique de vieux grimoires et d’accessoires de sorcellerie. Ça ressemble à une simple boite… oui, oui, mais ouvrez-la et découvrez, imaginez, imaginez…

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le janvier 19, 2012 dans Uncategorized

 

2 réponses à “Un voyage au-delà de l’insolite

  1. Gen

    janvier 20, 2012 at 1:41

    Ok, tu as totalement piqué ma curiosité! Un autre livre sur la liste des bouquins à acheter!

     
  2. aveugle

    janvier 28, 2012 at 6:45

    🙂 Tu me diras comment tu le trouves.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :