Un parfum de vengeance

PARFUM DE VENGEANCE, c’est le titre de ma nouvelle publiée, en 2002, dans le recueil L’AURORE aux éditions Les Six Brumes.

Il s’agissait d’une histoire aux maladresses maintenant évidentes mais dont je suis tout de même fier. Bon, en la réécrivant aujourd’hui, elle serait complètement différente mais c’est pourquoi je ne tiens pas à la retoucher. Elle est parfaite ainsi, dans ses imperfections, dans ses lourdeurs et dans les trop nombreuses figures de style qui étouffent l’intrigue. Je l’ai relu récemment et, malgré tous les ICHS et les OUFS que je ne pouvais m’empêcher de lâcher, je ressentais tout de même une belle nostalgie face à ce que PARFUM DE VENGEANCE représente : ma première nouvelle publiée dans un livre, un premier pas qui a été suivi par bien d’autres. Et c’est ce qui compte, au fond. Que n’importe quel premier pas soit suivi de d’autres.

Dix ans ont passées depuis la sortie de L’AURORE, ce premier livre des éditions Les Six Brumes. Il n’en reste plus d’exemplaires en circulation… mais la première personne qui me laisse un commentaire par rapport à ce billet gagnera un exemplaire encore emballée dans une pellicule de plastique. Je lui posterai le livre encore neuf dans les prochains jours. (Seule restriction : la personne doit habiter au Québec.)

Je profite de l’occasion pour vous inviter à lire la série de témoignages qui figureront au fil des jours sur le site des Six Brumes.

Publicités

5 réflexions sur “Un parfum de vengeance

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s