NOCTURNE – trame sonore

Voici les Têtes volantes

Image

Ce n’est plus une surprise pour mes amis facebook ou pour ceux qui visitent mon SITE d’auteur mais pour vous,  voici la couverture de mon prochain roman jeunesse, LES TÊTES VOLANTES, publié dans la collection ZONE FROUSSE des Éditions Z’ailées.

Sortie en librairies : 25 septembre 2012

Juste à temps pour le mois d’octobre et l’ambiance du vent plus froid et des nuits plus longues… parce que, soyez préparés : c’est mon roman jeunesse le plus effrayant à ce jour. 

Elles vont venir vous trancher la tête à vous aussi!

Quand je travaillais sur le premier jet, le titre que j’avais en tête était L’expérience mais, avouons-le, c’est déjà utilisé mille fois et c’est plutôt moche comme titre de roman d’épouvante jeunesse… Je pensais aussi à Terreur à L’Arpège (parce que l’intrigue se déroule à Ste-Julie, plus précisément à l’école L’Arpège) mais des Terreur à (insérez le nom de l’endroit ici), c’est encore plus commun. C’était la première fois que j’avais du mal à trouver un titre qui me plaise et qui colle à l’histoire sans trop en révéler.

Et là, c’est ma fiancée Julie Ray qui m’a demandé :

– Il parle de quoi, ton livre?

– Euh, ben, il y a des têtes tranchées qui hantent le personnage principal…

– Pourquoi tu ne l’appelles pas Les Têtes volantes? Ça sonne jeunesse mais pas téteux jeunesse et c’est intriguant, tu ne trouves pas?

Alors un gros merci à Julie Ray pour le titre!

 

D’ici l’automne, vous êtes en sécurité… Mais à partir du 25 septembre, il sera trop tard :

Prenez garde, quand vous marchez seul(e), car les têtes volantes ne sont jamais loin de vous!

OOOOOOOOOH!

OOOOOOOOOOOOOOH! Je ne pensais pas qu’il y avait une page centrale sexy dans ce livre-là… Bon, euh, où est-ce que j’en étais dans ma lecture?

Voyons… euh, j’ai perdu la page, moi là… euh… Vite Jo, pense vite à quelque chose!

Ah! Je sais…

 

Je vais demander à Alamo St-Jean ou Luc Dagenais de m’aider à retrouver ma phrase. Hey les gars!

 

Oups! Ils sont partis… Et tout le monde aussi est parti… Coudonc! L’histoire que je lisais était-elle si ennuyeuse?

Et c’est en me grattant l’épaule que je réalise que je n’avais même pas le bon livre en main… QUOI! L’héritière du plaisir tome 3???? Meilleure chance la prochaine fois, Jo.

*

Merci à tout ceux et celles qui sont venus assister à ma lecture publique hier, à la Grande-Place du Complexe Desjardins, c’était vraiment une belle expérience pour moi, et dans une ambiance particulière. Même si c’était dans un centre d’achat, je n’avais jamais été aussi concentré en racontant une histoire…

J’ai lu les nouvelles OUBLIÉE et LÀ OÙ MEURENT LES RAILS de mon recueil SILENCIEUSES (Éditions Les Six Brumes, 2008).

Un gros merci à Christine Beaudoin, organisatrice de l’évènement et aux techniciens Stéphane et Jonathan.

***

Photos : Alamo St-Jean

 

 

Mes 10 films d’horreur préférés après 2000

J’avais déjà fait un TOP 5 de mes meilleurs films d’horreur et ils étaient tous d’avant les années 90.

Mais bien sûr que j’aime des films plus récents! En voici une liste de mes 10 préférés réalisés après l’an 2000 (et il ne s’agit pas d’un top 10 donc à mes yeux, ils ont tous valeur égale).

HOUSE OF THE DEVIL (2009)

Réalisé par Ti West

Ce film rend hommage aux classiques des années 70, 80 tant par la lenteur que l’ambiance de plus en plus sombre et par son intrigue : Dans les années 80, une étudiante fauchée accepte de devenir babysitter le temps d’une soirée… chez des gens assez étranges.

Lorsqu’ils avaient sorti le film, c’était bien entendu en DVD et en BLU-RAY mais il existe une édition limitée à 1000 copie en VHS! Vraiment cool!

*

MAY (2002)

Réalisé par Lucky McKee

Ce film est tout d’abord un drame romantique qui tourne mal… très mal. Tout ce que la jeune May voulait, c’était avoir un ami et qui sait un amoureux? L’actrice qui incarne cette personnage aussi attachante que dérangeante a vraiment du talent. Dès les premières minutes du film, je croyais à son personnage complexe. On en tombe même amoureux… jusqu’à ce qu’on constate jusqu’où elle peut aller pour se faire des amis…

*

Absentia (2011)

Réalisé par Mike Flanagan

Quand Hollywood n’est plus capable de produire de bons films d’horreur et se tournent vers la facilité des remakes, nous, spectateurs pouvons nous tourner vers le cinéma indépendant! Et oui, entièrement financé avec Kickstarter (socio-financement), ce film est un petit bijou! Un scénario original, des personnages vraisemblables et une ambiance vraiment terrifiante. Je ne vous en révèle pas plus sur l’intrigue, moins on en sait et plus on est surpris.

*

Deadgirl (2008)

Réalisé par Marcel Sarmiento et Gadi Harel

Un film troublant dans lequel les personnages s’enfoncent de plus en plus vers le macabre. Deux adolescents timides face aux filles découvrent dans un vieil hôpital abandonné et isolé une fille nue et prisonnière… et morte-vivante aussi! Pourquoi ne pas en profiter… personne n’en saura rien, après tout. Un film de mort-vivant différent (pour une fois, ce n’est pas une invasion), où on assiste avec dégoût et fascination à la sexualité de plus en plus débridée de ces deux adolescents.

*

MARTYRS (2008)

Réalisé par Pascal Laugier

Il s’agit du film qui m’a le plus bouleversé. Un bon scénario, un film brutal mais intelligent, une fin qui hante le spectateur longtemps après le visionnement. Pour une fois qu’un film de torture trouve une justification satisfaisante et surprenante (mais là, je n’en dis pas plus…) L’ambiance est vraiment effrayante et on regarde, horrifié, ce qui se déroule devant nos yeux en ne voulant pas y croire mais on y croit tellement les auteurs jouent de façon vraisemblable.

*

V/H/S (2012)

Collectif

J’adore les anthologies (Creepshow, Trick ‘r Treat, Theater Bizarre, etc) et, cette année, au Festival Fantasia, j’ai été servi! V/H/S  présente 5 histoires souvent étranges, parfois terrifiantes mais toujours tripante à regarder pour tout fan d’épouvante… et pour les nostalgiques, comme moi, du format VHS! C’est l’histoire d’une bande de voyous qui entre dans une maison et qui trouve des cassettes VHS. Curieux, ils les regardent… Ils n’auraient jamais du! Sans générique, le film débute comme si on venait nous mêmes de trouver une cassette VHS et qu’on la visionnait. Tout au long, j’avais le même sentiment que lorsqu’on se trouve en plein cauchemar, parfois ça a du sens, parfois non mais il y a toujours ce sentiment d’étrangeté qui plane…

*

LET ME IN (2010)

Réalisé par Matt Reeves

Plus haut dans ce billet, j’affirmais que les remakes démontrent bien le manque d’originalité d’Hollywood… mais il y a des exceptions! Dans mon cas, j’ai préféré la version américaine à celle suédoise (Let the right one in) de ce film de vampires. Et oui, j’ai bien dit vampires… moi qui n’aime pas particulièrement cette créature, et bien, j’ai adoré ce film pour la différence avec laquelle le sujet était traité, pour l’ambiance glaciale qui se dégage des décors, de la musique et des personnages. Un garçon tombe en amour avec une voisine un peu étrange et peut-être beaucoup même…

*

Ginger Snaps (2000)

Réalisé par John Fawcett

D’habitude, je n’aime pas beaucoup les films de loups-garous… mais celui-ci m’a particulièrement interpellé par son intrigue : deux soeurs, l’une d’elle se fait mordre par un loup-garou et commence à changer. Une belle métaphore sur la puberté et un suspense haletant et sexy.

*

Planet Terror (2007)

Réalisé par Robert Rodriguez

Le fan de vieilles Série-B en moi a tripé lors de cette soirée marquante au cinéma, en 2007, où un programme double était offert pour le prix d’un film. Comme dans le temps! Grindhouse! Un tas de fausses bandes-annonces de films d’exploitation, deux longs métrages signés Tarantino et Rodriguez… et une soirée pop-corn parfaite! Bien que j’ai adoré le Death Proof de Tarantino, c’est Planet Terror qui est devenu, dès ce soir-là, un de mes classiques (du même genre que Army of Darkness, que j’avais également vu au cinéma en 1992). Et Rose McGowan : wow!

*

 Trick ‘r Treat (2007)

Réalisé par Michael Dougherty

À l’exception des films de la série Halloween, c’est pour moi LE film d’Halloween : un bon humour noir combiné avec quelques frissons dans le dos, Trick ‘r Treat détient une ambiance parfaite, l’essence même de cette fête. En plus, c’est un film d’anthologie : plusieurs petites histoires qui finissent toutes par être reliées les unes aux autres. N’oubliez pas : laissez vos citrouilles allumées sinon…

*

Oui, il y a beaucoup d’autres films que j’aurais pu ajouter à cette liste mais c’est pas mal ceux-ci qui me viennent en tête quand je dois choisir mes 10 préférés sortie en 2000 et après.

Et vous, quels seraient vos choix?

Secrets de NOCTURNE : le fanzine culte (HS 2)

 

Nocturne : le fanzine culte, Hors-Série 2

Marie Laporte: Éditrice.

Michaël Moslonka: Collaborateur français.

Fred Proulx, Chantal Houle, Benoit Bilodeau, Caroline Ouellet, Édith Paquette, Dominique Lajoie, Marjolaine Laporte, Michaël Moslonka, Marie Laporte : Comité lecture.

Danielle Boisvert : conceptrice graphique.

Ténébreux auteurs :

Gilbert Marquès : biographie rédigée par l’auteur avant son décès, laissée telle quelle.

 

Qui est Gilbert Marquès? Un auteur, mais encore…poète et écrivain, chroniqueur aussi, essayiste et historien, il a également longtemps été metteur en scène de théâtre et musicien. Ses premières œuvres ont paru en revues dès 1963 et depuis, il n’a cessé d’écrire et de publier livres et textes. Mes sources d’inspiration sont multiples mais je reconnais avoir une prédilection les personnages torturées, et ce que je qualifie volontiers de situations extrêmes. Les femmes en sont souvent les héroïnes. Je puise aussi beaucoup dans l’histoire médiévale de la région non par mode, mais par amour de cet épisode bien particulier de la Croisade des Albigeois qui en a malheureusement préfiguré bien d’autres tout aussi catastrophiques.

Alice Ray : née en 1992, j’ai découvert que je pouvais m’échapper de ce monde simplement avec un style. J’ai petit à petit créé mon propre univers.

Gabriel Nadeau : il a découvert sa passion pour l’écriture à la suite du texte (on nait tous meurtrier) en 4e année du secondaire.

Christian Perrot : Écrivain autodidacte, il affectionne tout particulièrement la fantasy, la science-fiction, et le fantastique. Toujours à l’affût d’avis de lecteurs sur ses textes.

Yves Crouzet : Je suis né à Saint-Étienne en 1963. J’ai exercé divers métiers qui m’ont conduit à vivre en Guyane, en Afrique de l’ouest, et les Antilles. Depuis 2007 ses textes sont publiés.

Ludovic Denoyelle : Est-ce que l’on peut dire que je suis un jeune écrivain? J’ai 42 ans et j’écris depuis 10 ans. Essentiellement de la poésie sur la vie de tous les jours, sur l’imagination, le fantastique.

Mortelles illustrations :

Pierre Tardif : pages 18 et 55

Jubo : pages 21, 35, 47, 52

Thérèse Maheux : page 14

Pascal Huot : page 27

Sybiline : pages 28, 54

Marc Pageau : page 53

Hugues Perrin : page couverture

Noirs Conspirateurs :

Danielle Boisvert, Caroline Ouellet, Benoit Bilodeau, Chantal Houle, Édith Paquette,  Dominique Lajoie, Marjolaine Laporte, Michaël Moslonka, Marie Laporte.

Auteurs :

Alice Ray : Réalité illusoire.

Yves Crouzet : Une mère envahissante.

Ludovic Denoyelle : Combustion non spontanée.

Christian Perrot : A la recherche de la muse perdue.

Gilbert Marquès : Les passions assassines.

Gabriel Nadeau : On naît meurtrier.

Ludovic Denoyelle : Pulsion.

Ici ce termine la grande aventure de Nocturne Le fanzine culte de Sherbrooke tenu par une petite poignée de gens ayant à cœur la littérature d’horreur, de fantastique…

NOCTURNE : le fanzine culte R.I.P.

2005 – 2012

*

(Un gros merci à Thérèse Maheux pour avoir retranscrit tous les sommaires de tous les numéros).

Secrets de NOCTURNE : le fanzine culte (17)

Image

Nocturne : le fanzine culte, numéro 17

Marie Laporte: Éditrice.

Michaël Moslonka: Collaborateur français.

Fred Proulx, Chantal Houle, Benoit Bilodeau, Caroline Ouellet, Édith Paquette, Dominique Lajoie, Marjolaine Laporte, Michaël Moslonka, Marie Laporte : Comité lecture.

Danielle Boisvert : conceptrice graphique.

Fred Proulx, Christophe Girard : chroniqueurs de cinéma.

Mathieu Fortin, Hugues Perrin : chroniqueurs occasionnels.

 

Ténébreux auteurs :

Simon Bergeron : Créé pour vivre, sachant que je mourrai un jour, comme mes ancêtres avant moi et mes descendants après moi, ma quête se résume donc à perpétrer les paradoxes et autres incohérences.

Hans Delrue : Ses univers sont souvent inquiétants, mais sans jamais se départir d’une ironie cruelle et grinçante.

Erwan Maisonneuve : Tout en travaillant sur un roman, j’aime me vider la tête en écrivant des récits en fonction de mes envies soudaine et de mes inspirations llittéraires.

Dominique Molès : Autodidacte et nourri par les classiques de l’Age d’or de la science-fiction et ceux de la littéraire en général, aujourd’hui il écrivaille de la science-fiction et un peu de fantastique.

Claude Romashov : Je suis tombée dans la potion magique de l’écriture depuis 2003.

Yves Crouzet : J’ai exercé divers métiers qui m’ont conduit à vivre dans différent pays. Je vis actuellement à Paris.

Benoit Bourdeau : Un lien unique réunit ces trois époques : la passion des mots… et des lettres, puisqu’il est facteur depuis 10 ans.  Il a publié deux nouvelles dans le fanzine Katapulpe, deux dans Brins d’Éternité et une dans Virages.

 

Sinistres chroniqueurs :

Pierre-Alexandre Bonin

Christian Perrot

 

Mortels illustrateurs :

Pascal Huot : pages 13,15 et 18

Marie-Ève Comtois : page 27

Jubo : pages 9 et 25

Thérèse Maheux : page 32

Pierre Tardif : page 23

Hugues Perrin : page 34

Marc Pageau : page couverture

 

Noirs conspirateurs :

Danielle Boivert, Louisia, Caroline Ouellet, Benoit Bilodeau, Chantal Houle, Édith Paquette, Dominique Lajoie, Marjolaine Laporte, Michaël Moslonka, Marie Laporte.

 

Auteurs :

Benoit Bourdeau : La routine.

Simon Bergeron : Souillure.

Hans Delrue : Le fruit de vos entrailles.

Erwan Maisonneuve : Instinct de survie.

Dominique Molès : une vie embouteillée.

Claude Romashov : La horde.

Yves Crouzet : Le demiurge.

 

Critiques sanglantes :

1) Museums (anthologie regroupant 34 auteurs, éditions Malpertuis), critique de Christian Perrot.

2) Entre les bras des amants réunis, de Claude Bolduc. Critique de Marie Laporte.

 

Chronique d’outre-tombe, par Pierre-Alexandre Bonin

Sujet : Du gothique à l’horreur

Secrets de NOCTURNE : le fanzine culte (16)

Image

Nocturne : le fanzine culte, numéro 16

Marie Laporte: Éditrice.

Michaël Moslonka: Collaborateur français.

Fred Proulx, Chantal Houle, Benoit Bilodeau, Caroline Ouellet, Édith Paquette, Dominique Lajoie, Marjolaine Laporte, Michaël Moslonka, Marie Laporte : Comité lecture.

Danielle Boisvert : conceptrice graphique.

Fred Proulx, Christophe Girard : chroniqueurs de cinéma.

Jonathan Reynolds : Chroniqueur littéraire.

Mathieu Fortin, Hugues Perrin : chroniqueurs occasionnels.

François-Pierre Bernier : Chroniqueur de B.D.

 

Ne dérangez pas les morts. Par Christian Perrin.

Comment? Vous, vous attendiez à quoi? Oui je sais, un tombeau n’est pas particulièrement confortable pour dormir, mais quand on est mort, hein, que faire d’autre. Laissez-moi reposer en paix de nouveau et quittez donc ce cimetière avant que je n’appelle mes amis à l’aide. Oui, détalez donc comme de simples lapins apeurés. Ces jeunes aucuns respect pour les anciens. Quelle époque, non mais, quel époque.

 

Ténébreux auteurs :

Mathieu Fortin : blogue : http://mathieufortin.bloguespot.com

Zali L. Falcan : blogue : http://dentifrice.canalblogue.com

Christian Perrot : http://christian-perrot.web44.net/

Jean-Félix Malin : http://tsemerys.free.fr/

Yves Grouzet : blogue : http://écritsetchuchotis.bloguespot.com/

Ludovic Denoyelle :

Michaël Moslonka : http://pagesperso-orange.fr/EnfantDuPlacard/

 

Mortels illustrateurs :

Jubo : pages 9-33

Pascal Huot : pages 19-20-22-29

Thérèse Maheux : page 16

Marie-Ève comtois : page 26

Benoit Forest : page 28

 

Sinistre chroniqueur :

Pierre-Alexandre Bonin.

 

Noirs conspirateurs :

Danielle Boisvert, Louisia, Caroline Ouellet, Benoit Bilodeau, Chantal Houle, Édith Paquette, Dominique Lajoie, Marjolaine Laporte, Michaël Moslonka, et Marie Laporte qui s’occupera des derniers numéros (15 à 17 + le hors-série 2).

 

Auteurs :

Mathieu Fortin : La proie.

Zali L. Falcan : La plage.

Christian Perrot : Pitoyable victoire, et Abandon.

Jean-Félix Milan : Entre deux étages..

Yves Crouzet : Un plan presque parfait.

Ludovic Denoyelle : Je chasse.

Michaël Moslonka : La mécanique du destin.

 

Critiques sanglantes par Christian Perrot.

Malpertuis II. Anthologie regroupant 29 auteurs. Éditions Malpertuis (http://www.ed-malpertuis.com)  Nemo Sandman Illustrateur de la page couverture…pour amateur de fantastique.

 

Les enfants Dracula : roman écrit par Yanik Comeau. Édition Ler. Par Marie Laporte.

Les enfants Dracula, une nouvelle série pour adolescents et jeunes adultes, relate les aventures de Sarah, Elizabeth et Milos. Les couvertures absolument incroyables de ces romans 1,2 et 3, illustrées par Sybéline déjà connue des adeptes de Nocturne, le fanzine culte.

 

Chronique d’outre tombe : Les classiques nouveaux genres. Par Pierre-Alexandre Bovin.

Depuis quelques années maintenant, vampires, zombies, loups garous et autres créatures horrifiantes connaissent une impressionnante renaissance dans la culture populaire avec des phénomènes littéraires  comme Twilight, des séries télévisées à succès comme True Blood inspirée d’une série de roman à succès. Depuis 2009, un nouveau phénomène s’est emparé de la littérature d’horreur.