RSS

Secrets de NOCTURNE : le fanzine culte (11)

04 Août

Image

 

NOCTURNE : le fanzine culte no.11 (hiver 2009)

Éditeurs : Chantal Houle, Benoit Bilodeau, et Marie Laporte.

Collaborateur français : Michaël Moslonka.

Comité de lecture : Caroline Ouellet, Chantal Houle, Benoit Bilodeau,  et Marie Laporte.

Chroniqueur (intro) : Empereur Ghoule.

Chroniqueurs de cinéma : Fred Proulx, Christophe Girard.

Chroniqueur BD. : François Pierre Bernier.

Réviseure : Marie Laporte.

 

Ghoule et les morts-vivants par Empereur Ghoule.

(Arcanes contemporaines)

Ghoule nous parle du premier roman d’Éric Gauthier (Une féline au flanc du monde) des éditions Alire (www.alire.com)  Éric répond courageusement aux questions de Ghoule…

 

Ténébreux auteurs :

Éric Bourdon : Il est né le 10 avril 1955. Après une carrière de pilote dans l’armée de l’air, il se passionne pour la littérature. Science-fiction, fantastique, et ésotérisme.

Rachel Gilbert : j’écris des nouvellesdepuis son arrivée en région parisienne en 2005.

Alexandre Bocquier : Jeune humain de 26 printemps, à mi-chemin entre ombres et lumières, ses pieds foulent le sol français mais son esprit n’a pas de frontière.

Michaël Moslonka : s’inspire de la démarche de Stéphan King. Et en 2012 que fait Michaël (http://enfantduplacard.pagesperso-orange.fr/)

 

Sinistres chroniqueurs :

Empereur Ghoule, Christophe Girard.

 

Mortels illustrateurs :

Bruno Laurent : page couverture

Thérèse Maheux : page 22.

Danielle Delgrade : page 41

Jubo : page 14, page 30, page 44.

 

Noirs conspirateurs :

Hugues Perrin, Michaël Moslonka, Marjolaine Laporte, Benoit Bilodeau, Chantal Houle, Marie Laporte.

 

Auteurs :

Éric Bourdon : La Marionnette.

Rachel Gilbert : Le chant du cygne.

Alexandre Bocquier : Ombres.

Michaël Moslonka : Le cœur sur la main, 2e partie de larmes et d’acrylique.

 

Nosferatu : par Christophe Girard

Réalisé en 1922 par Friedrich W. Murnau, Nosferatu continue la première adaptation cinématographique de Bram Stoker, Dracula, publié en 1897. Sans conteste plus fidèle à l’esprit, même si le travail de Murnau s’éloigne d’une certaine minière de l’œuvre originelle.

Abonnez-vous qu’ils disaient…

 
Poster un commentaire

Publié par le août 4, 2012 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :