RSS

Secrets de NOCTURNE : le fanzine culte (14)

07 Août

Image

Nocturne : le fanzine culte, numéro 14

Marie Laporte : Éditrice.

Michaël Moslonka: Collaborateur français.

Fred Proulx, Chantal Houle, Benoit Bilodeau, Caroline Ouellet, Édith Paquette, Marjolaine Laporte, Michaël Moslonka, et Marie Laporte: Comité de lecture.

Christian Roy : grille et montage typographique.

Jonathan Reynolds : chroniqueur littéraire.

Mathieu Fortin, Hugues Perrin: Chroniqueur occasionnel.

François Pierre Bernier : Chroniqueur de BD.

 

La chronique de son éMinence Malveillante.

L’Empereur Ghoule est tombé!

Son éMinence Malveillance se dit fier de ses sombres desseins enfin réalisés. J’ai donc tracé en triangle de sang au pied de  mon trône d’os et de chair et voici qui est apparu : Sébastien Clarac, le directeur littéraire de la station fiction. Cette apparition est plus qu’un hasard, mieux qu’une coïncidence : ce fanzine d’exploration des univers imaginaires en est à son 3e no. Après (mission1) (récif de Dante) et (Mission 2, premier contact) la station s’est plongée dans une 3e mission appelée, (Obscurité).

Ténébreux auteurs :

Patrick S. Vast, et Michaël Moslonka.

Sinistres chroniqueurs :

Hugues Perrin, Jonathan Reynolds, Christophe Girard.

Mortelles illustrateurs :

Bruno Laurent : page couverture

Sybiline : page 32 le cœur sur la main. (www.sybiline.ca)

Laura de Fayard : page 10 Funéria (www.myspace.com/)

Noirs collaborateurs :

Christian Roy, Caroline Ouellet, Benoit Bilodeau, Chantal Houle, Édith Paquette, Dominique Lavoie, Marjolaine Laporte, Michaël Moslonka, Marie Laporte.

 

Auteurs :

Patrick S. Vast : Funéria.

Michaël Moslonka : Le cœur sur la main. 6e partie, de fumée et de sang.

 Le cœur sur la main. 7e partie,  sans cœur et sans tourment.

 

Pages de terreur :

Hell.com de Patrick Sénécal. Par Jonathan Reynolds.

 

Fil rouge, La déesse de l’enfer

Recueil de textes français publié à la suite d’un appel à textes plutôt banal. Certaines nouvelles, de par leurs attraits policier ou horrifique, cachent très bien dans le style de lecture préféré par les êtres de la nuit que nous sommes.

 

The lodger : par Christophe Girard.

Jack l’Éventreur.

Christophe relate ici différentes adaptations de Jack L’éventreur à travers les âges en partant de 1888.

 

Une sombre promenade au cœur de la capitale parisienne :

2e partie par Hugues Perrin.

En vous promenant le long de la Seine vous pouvez rencontrer différents personnages, comme le concierge qui autrefois était un personnage haut placé, par les ordres du roi…mais attention…

 
Poster un commentaire

Publié par le août 7, 2012 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :